Helien Verhagen, East4Fresh :

« Nous étendons notre superficie de patates douces biologiques de 30 hectares au Portugal »

La saison portugaise de la patate douce touche à sa fin chez East4Fresh. Helien Verhagen est ravi de la façon dont elle s'est déroulée. « Il y a eu moins de confinements, donc je m'attendais à une année de stabilisation. Mais nous avons encore réussi à faire un plus ». 

Les patates douces biologiques se portent particulièrement bien. C'est une raison suffisante pour que cette entreprise néerlandaise étende ses superficies biologiques de 30 hectares l'année prochaine. Cette superficie s'ajoutera aux 160 hectares qu'elle possède déjà au Portugal. « Nous croyons en l'avenir du bio. Toutes les tailles se vendent très bien. C'était une année test, mais tout s'est si bien passé que nous avons décidé de nous étendre. De plus, en Europe du Sud, il se vend 20 % de plants de patate douce en moins, et l'Égypte a 40 % de superficie en moins. Nous sommes donc confiants pour la nouvelle saison ».


Les premières patates douces de la nouvelle saison ont été plantées au Portugal. East4Fresh contrôle l'ensemble du processus.

Les patates douces portugaises sont particulièrement populaires dans le secteur de la vente au détail germanophone, explique Helien. « Dès que nous commençons à récolter les patates douces Bellevue au Portugal, leurs ventes doublent. Et cette année, nous continuerons à produire nos propres patates douces portugaises jusqu'à la fin mai, soit un mois plus tard que l'année dernière. Complétées par la saison sud-africaine jusqu'en septembre, nous pouvons garantir un approvisionnement tout au long de l'année. »

Selon elle, si les supermarchés allemands sont avides de ces patates douces portugaises, les détaillants néerlandais sont encore à la traîne. « Pour l'instant, le prix l'emporte encore sur la qualité chez les détaillants néerlandais. Espérons que, lorsque nous aurons bientôt un programme de patates douces biologiques, les gens apprécieront davantage la culture européenne. »

En complément de la variété Bellevue, East4Fresh travaille dur pour développer des variétés violettes et la patate douce blanche Murasaki. « Ces dernières sont particulièrement populaires sur le marché asiatique. Il faudra du temps pour vendre de grandes quantités car les gens doivent se familiariser avec elles. Mais elles ont un goût extraordinaire, et un emballage tricolore se présente très bien. Nous allons encore étendre la plantation des patates douces violettes l'année prochaine ».

Elle ne s'inquiète pas outre mesure du nombre croissant de profiteurs sur le marché de la patate douce. « Il n'y a pas tant de parties que cela qui peuvent fournir ces volumes de patates douces portugaises. En outre, nous nous appuyons sur nos points forts. Nous cultivons nous-mêmes la majeure partie de notre approvisionnement, et lorsque nous achetons, les patates douces arrivent toujours dans notre entrepôt. Nous pouvons donc garantir nos normes élevées. »

Outre les patates douces, East4Fresh espère étendre son programme « du champ à la fourchette » dans les années à venir. Fournissant déjà des potirons portugais de toutes sortes, l'entreprise cherche à étendre sa culture d'exotiques en Espagne et au Portugal. « Du gingembre cultivé en propre et sans LMR, par exemple. Nous allons tester tout ce qui vient actuellement d'outre-mer et que nous pouvons cultiver en Europe. Nous voulons, à terme, proposer toute l'année des produits cultivés localement et de préférence biologiques », conclut Helien.

Pour plus d'informations : 
Helien Verhagen
East4Fresh
Tél. : +31 (0) 174 535 353
helien@east4fresh.nl  
www.east4fresh.nl  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)