« 98 % des foyers consomment au moins un type de fruits élaborés »

Les fruits élaborés plébiscités par les Français

Le groupe Fruits de la Fédération des industries d’aliments conservés (Fiac) a présenté les résultats d'une étude menée par Opinionway sur la perception, les usages et attitudes des Français concernant les fruits élaborés. Compotes, conserve, surgelés ou encore confiture... les fruits élaborés séduisent toujours les consommateurs de l'Hexagone.  

L'étude a été réalisée les 23 et 24 mars 2022 auprès d’un échantillon de 1 000 personnes âgée de 18 ans et plus. Ainsi, 98 % des foyers consomment au moins un type de fruits élaborés : 93 % en confiture, 91 % en compote, 76 % en conserve ou en bocal et 61 % en surgelés.

Toujours selon l'étude, les Français apprécient de diversifier les modes de consommation : 52 % consomment en dessert préparé ou cuisiné sucré, 50 % en salade de fruits et 45 % nature mais également 20 % dans les plats cuisinés (sucrés ou salés), 18 % dans un bol de céréales, 18 % en confiture ou préparation à étaler et 14 % en smoothie. 

Des consommateurs qui apprécient les fruits élaborés (hors confitures) pour :
- Leurs praticités d’usages : possibilité d'en consommer toute l'année pour 92 %, longue conservation pour 91 %, convient à toute la famille pour 88 %, permet aussi une consommation variée de fruits pour 85 %. 
- Leurs bienfaits nutritifs : pour 82 % des français c'est un moyen d'augmenter sa consommation de fruits et pour 76 % des français les fruits élaborés permettent d'atteindre l'objectif des 5 fruits et légumes par jours.
- Leurs qualités gustatives : 84 % pour se faire plaisir et 71 % estiment que le goût des produits ne déçoit jamais. 

La transparence, un levier d’achat significatif pour tous les fruits élaborés
77 % des Français associent la consommation de fruits élaborés à un bon rapport qualité/prix. 54 % regardent les informations sur l'emballage, 49 % regardent la mention d’une appellation, d’un label ou d’une certification, 44 % les informations complémentaires quant à la consommation de ces fruits et enfin 34 % la présence d’une échelle nutri-score ou d’impact environnemental sur l’emballage. 

Pour plus d'informations : 
adepale.org


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)