La start-up Agricool rejoint VIF Systems

La ferme urbaine Agricool, rejoint l'entreprise lyonnaise VIF Systems (adossée au groupe EPSA), qui conçoit et installe des fermes verticales pour des cultures sous atmosphère contrôlée. 

La start-up, qui souhaitait « accélérer l’accès à une alimentation locale et sans pesticide », avait été placée en redressement judiciaire en janvier. Guillaume Fourdinier son cofondateur et président a indiqué sur sa page Linkedin que VIF Systems avait « les moyens et le potentiel pour distribuer les technologies et apprentissages d’Agricool sur des marchés à forte valeur ajoutée que nous n’avions pas adressés ».  



© Agricool 

Guillaume Fourdinier s'est également penché sur les raisons de ce changement : 

« Des erreurs dans la gestion du quotidien : trop peu experts, trop gourmands en nombre de projets à lancer, trop jeunes » ;

« Une erreur d’aiguillage stratégique en 2019 : Nous avons levé environ 500k€ en 2015, 3m€ en 2016, 7m€ en 2017, 25m€ fin 2018 pour construire nos technologies Indoor farming et proposer un modèle duplicable à grande échelle. Nous avons ensuite décidé de nous concentrer sur la profitabilité d’une seule ferme. Nous analysions que l’industrie du Indoor farming gagnerait à trouver un modèle profitable. C’était une erreur stratégique, car nous n’avons pas réussi à convaincre les fonds avec cette ferme. Il fallait choisir : soit viser la profitabilité de l’entreprise, et donc son indépendance future vis-à-vis du capital (avec les coupes de coûts qui vont avec), soit privilégier la croissance pure et lever 2x plus chaque année sans mettre le focus sur l’équilibre du modèle (ce qu’ont fait nos concurrents comme Infarm en Allemagne). Nous avons fait un demi-choix en 2019 et les demi-choix génèrent toujours des doubles difficultés » ;

Mais également « Des coûts de production en Indoor farming trop élevés » ;

Et enfin « Le fameux Time to Market  » : « Est-ce que le Indoor farming deviendra une arme stratégique mondiale dans un monde trop réchauffé ? L'avenir le dira, et les technologies Indoor farming développées en France trouveront peut-être un nouveau souffle. »


© Agricool 

Le cofondateur a conclu sur une note positive : « Beaucoup d’apprentissages, mais aussi une vraie satisfaction : Agricool a participé à la popularisation du « consommer local ». L'intérêt des médias et les centaines de parutions sur Agricool ont mis en avant le besoin d’accélérer l’accès à une alimentation locale. Aujourd’hui, la volonté d’acheter local est équivalente au bio en grande distribution et il est certain que nous y avons participé. »


© Agricool 


Pour plus d'informations : 
agricool.co
vif-systems.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)