Annonces

Top 5 d'hier

Top 5 de la semaine dernière

Top 5 du mois dernier

Eddy Kreukniet, Exsa Europe :

« Espérons que le début tardif de la saison du raisin égyptien ne se heurtera pas trop à celle de l'Inde »

La saison du raisin égyptien a commencé chez Exsa Europe, aux Pays-Bas. « Le printemps froid a retardé le démarrage de dix jours, mais grâce à cela, nous nous attendons à une saison de qualité. Les volumes en Égypte sont prometteurs. La production devrait être supérieure de 10 à 15 % à celle de l'année dernière, même s'il reste toujours à voir si ce sera effectivement le cas », déclare Eddy Kreukniet, qui a visité l'exploitation en Égypte la semaine dernière.


Eddy Kreukniet (à gauche) et Jan Willem Arts visitant l'exploitation égyptienne.

L'offre de raisins d'outre-mer s'est maintenant tarie, mais le marché est loin d'être vide. « Le Chili a continué à envoyer des raisins rouges pendant longtemps. Il y a eu beaucoup plus de raisins rouges sans pépins, en particulier, que l'année dernière. Maintenant que ceux-ci se vendent bien depuis une dizaine de jours, on peut parler d'une transition normale pour les raisins rouges. »

Ce n'est pas le cas pour les raisins blancs. « La saison indienne s'est déroulée de manière totalement différente de ce qui était prévu. L'invasion de l'Ukraine par la Russie a fait que beaucoup plus de fruits se sont retrouvés sur le marché européen que prévu. Ils ont envoyé 500 conteneurs supplémentaires au cours du dernier mois - c'est une quantité énorme. La pression massive que cela a engendrée sur le marché nous affecte encore négativement », explique Eddy.

« Heureusement, la saison égyptienne a commencé tard, donc il n'y a pas trop de heurts. Les raisins européens semblent également tous être arrivés un peu plus tard. Mais le marché ne s'en porte pas mieux. Actuellement, nous ne pouvons pas obtenir 16 ou 17 € pour du raisin blanc ou rouge ; le marché n'est pas assez vide. Nous allons donc commencer à un niveau de prix réaliste ».

Le début tardif de la saison signifie qu'Eddy s'attend à recevoir des raisins d'Égypte au début du mois d'août. La gamme de variétés en provenance de ce pays ne cesse également de s'élargir. « Cette année, nous recevons déjà une plus grande production des variétés IFG telles que Sweet Globe et Sweet Celebration », poursuit Eddy.

« Et un plus petit volume de Sweet Sapphire. SunWorld a maintenant également délivré des licences à plusieurs fournisseurs égyptiens. Je ne m'attends pas à une récolte cette année, mais cela montre que la gamme de raisins égyptiens se développe rapidement. C'est une bonne nouvelle pour les marchés britannique, européen et asiatique. »

Mais les coûts sont élevés. « L'Égypte envoie pas mal de raisins vers les ports de Slovénie et d'Italie. Les coûts de ces deux lignes ont énormément augmenté, jusqu'à 50 %. C'est très cher pour un court trajet de trois ou quatre jours. Le transport routier est également devenu plus cher et l'Égypte, comme les autres pays en développement, doit faire face à la hausse des coûts de la main-d'œuvre, des matières premières et de l'énergie. Le prix des engrais a même augmenté de 100 %. Cela exerce une pression énorme sur la chaîne, en termes de prix, et rend la saison difficile », conclut Eddy.

Pour plus d'informations : 
Eddy Kreukniet
Exsa Europe
Tél. : +31 (0) 887 350 003
Cell. : +31 (0) 620 257 811
info@exsaeurope.com  
www.exsaeurope.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)