« Une année tout à fait inhabituelle »

Un marché européen de l'avocat très engorgé

Durant la fenêtre d'exportation de l'Afrique du Sud, le marché européen de l'avocat a réservé quelques surprises sur cette année : Israël a eu une récolte bien plus importante que la normale et est resté sur le marché bien plus tard que prévu, comme l'explique Clive Garrett, président de l'Association sud-africaine des producteurs d'avocats.

« Le Pérou a eu une très grosse récolte. J'ai cru comprendre qu'à un moment donné, ils emballaient un nombre record de conteneurs (plus de 700) par semaine. L'Espagne et le Maroc étaient également très en retard sur le marché. Même le Chili, qui a connu des périodes de sécheresse ces deux dernières années, a eu une récolte plus importante que par le passé. »

Les avocats de tous ces pays sont arrivés sur le marché en même temps, créant une tornade parfaite, selon Clive, grâce à des récoltes très importantes ou des saisons prolongées (ou les deux), ce qui a inévitablement provoqué une offre excédentaire et une pression sur les prix des avocats en Europe.

« Alors qu'auparavant, le carton de 4 kg coûtait plus de 9 euros, il ne coûte plus que 7 ou 8 euros. La saison a vraiment été difficile », remarque Clive. « Ce que font certains acteurs du secteur - ceux qui le peuvent - c'est de laisser leurs fruits en suspens un peu plus longtemps jusqu'à ce que les volumes se stabilisent en Europe. »

La récolte d'avocats sud-africaine est effectuée à environ 65 %.

Il ajoute que les détaillants européens leur indiquent qu'ils considèrent le chevauchement de tant de pays producteurs d'avocats cette année comme une anomalie.

« C'est au moins rassurant de savoir que ce n'est pas la norme. Cela a été l'une de ces années tout à fait inhabituelles. »



Les prix intérieurs restent fermes malgré une offre importante

Les zones d'avocats précoces d'Afrique du Sud, comme le Levubu, ont terminé leur récolte d'avocats. Tzaneen et le Mpumalanga Lowveld sont en pleine récolte, tandis que le KwaZulu-Natal et le Southern Cape n'ont pas encore commencé.

« Nous allons encore atteindre les 15,5 millions de boîtes d'exportation (4 kg) dont nous avons parlé toute la saison. »

Les prix sur le marché intérieur sont plus fermes, malgré des volumes importants (environ 100 000 cartons sur les marchés municipaux dans tout le pays) : les avocats Fuerte, les favoris de l'Afrique du Sud, obtiennent de 70 R (4,18 euros) à 75 R (4,5 euros) et les autres cultivars suivent aux alentours de 64 R (3,8 euros) par carton de 4kg.

Les avocats sont également expédiés de Maputo
Les producteurs d'avocats souhaitant charger des conteneurs frigorifiques sur leur exploitation ont eu du mal à obtenir du matériel, mais en général, les contraintes liées aux conteneurs n'ont pas entravé les exportations sud-africaines d'avocats cette saison.

Cette saison, des conteneurs d'avocats ont également été expédiés depuis le port de Maputo au Mozambique.

Pour plus d'informations :
Clive Garrett
South African Avocado Growers’ Association (Association des producteurs d'avocats d'Afrique du Sud)
Tél. : +27 15 307 3676/7
info@subtrop.co.za
https://avocado.co.za/


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)