La CE augmente les exigences d'importation pour le melon amer du Honduras, du Mexique et de la Thaïlande

La Commission européenne (CE) a augmenté les exigences phytosanitaires spécifiques pour les importations dans l'Union européenne (UE) de Momordica charantia L. (melon amer), originaires du Honduras, du Mexique et de la Thaïlande afin d'empêcher l'entrée sur le territoire de l'insecte ravageur Thrips palmi Karny.

Cette décision a été publiée mercredi sur le Journal Officiel de l'Union européenne (JOUE), dans le règlement 2022/853. Il précise que les lots doivent provenir « d'une zone exempte du parasite, d'un site de production bénéficiant d'une protection physique complète ou d'un site de production où des mesures ont été adoptées en ce qui concerne la production, la manipulation et l'inspection des fruits. » 

Selon la réglementation, les avis scientifiques émis en décembre par l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) vont également dans le sens d'un renforcement de ces exigences phytosanitaires pour les importations de melon amer en provenance du Mexique, du Honduras et de la Thaïlande. Cependant elles ne le sont pas pour celles en provenance du Sri Lanka, car dans ce cas les mesures prises sont adéquates.

 

Source : efeagro.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)