Les prix du raisin égyptien n'ont pas augmenté malgré la hausse des coûts

« Les marges sont extrêmement serrées cette année »

La saison du raisin égyptien a commencé, mais elle est arrivée un peu tard, ce qui signifie que les producteurs égyptiens ont beaucoup de travail devant eux. Un exportateur affirme que les marges sont extrêmement serrées cette année, en raison de l'augmentation des coûts.

May Salem, directrice générale de l'exportateur égyptien de raisins et de grenades FinBi, déclare qu'ils sont plus occupés que d'habitude en raison du début tardif des exportations cette saison : « Les volumes de raisins sont bons en ce moment, surtout la fertilité du Sugraone. Nous avons des contrats en cours avec les principaux exportateurs. Les centres de conditionnement sont extrêmement occupés, car la plupart des variétés sont arrivées si près les unes des autres. Nous récoltons actuellement une vingtaine de tonnes par jour de raisin Flame, et cette semaine nous commencerons aussi notre Sugraone . »

Comme les coûts de fonctionnement des opérations augmentent, les exportateurs de raisin font moins de bénéfices cette année, explique Salem. « Les marges sont extrêmement serrées cette année, car certains coûts de production ont été multipliés par deux ou trois par rapport à l'année dernière, mais les prix de vente n'ont pas beaucoup augmenté. La guerre russo-ukrainienne, ainsi que l'augmentation des coûts d'emballage et d'expédition, ne contribuent pas à améliorer les prix de vente. »

Bien que les raisins soient exportés un peu plus tard, la demande et les volumes sont solides, selon Salem. « La demande est bonne notamment sur les grappes de qualité ainsi que sur les produits clairs de pesticides. Cela devient un défi d'année en année en termes de coûts, de gestion de l'offre et de la demande, de respect de la qualité et d'ajustement aux fluctuations des devises. Heureusement, cette saison, le volume est meilleur que l'année dernière pour tous nos fruits, aussi bien les raisins que les grenades. »

« Nos marchés les plus importants cette année seront principalement en Europe, avec l'Allemagne, la Hollande et le Royaume-Uni en tête de liste. Les exportations d'Égypte ont commencé tardivement, mais elles sont fortes. Nous espérons tous que la demande restera élevée pendant quelques semaines encore. » 

Pour plus d'informations : 
May Salem
FinBi for Land Reclamation and Agriculture Development (pour la récupération des terres et le développement de l'agriculture)
Tél. : +202 37495616
may@natesngrapes.com  
www.natesngrapes.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)