Emanuel Sluis, Service2Fruit :

« La guerre a nui au marché des poires, et la saison des pommes est à oublier »

Le marché néerlandais des fruits à pépins entre dans la phase finale de la saison. « Je m'attends à ce qu'il y ait suffisamment de poires pour terminer la saison. En tout cas, il n'y aura pas d'excédent », déclare Emanuel Sluis de la plateforme commerciale Service2Fruit. « Ces derniers temps, les producteurs ont été plutôt disposés à vendre, soit par crainte, soit pour des considérations de qualité. Ainsi, la plupart des meilleurs lots ont déjà été vendus. »

« Les poires partent encore vers la Pologne, d'autres pays d'Europe de l'Est et le sud, mais cela manque de structure. Selon la taille, la qualité et la période de refroidissement, le prix des poires se situe autour de 0,70 €. Ce n'est pas si mal. Mais compte tenu des attentes, c'est un gros revers. De manière générale, c'est la guerre qui a fait le plus de dégâts. »


Emanuel (Manus) Sluis

Les pommes, en particulier celles de type Jonagold, ont beaucoup plus de mal à trouver leur place sur les marchés du frais et de l'industrie. « Il y a encore des lots de pommes de très bonne qualité et de bonne taille, mais ils sont pratiquement invendables. Il pourrait, espérons-le, y avoir encore des ouvertures plus tard dans la saison ».

« Néanmoins, pour l'instant, il n'y a pas de lumière au bout du tunnel ; c'est une saison de pommes à oublier rapidement. La saison d'Elstar est très proche de sa fin, et il est difficile de trouver de très bons lots. Il y a beaucoup de pommes de qualité inférieure sur le marché, ce qui affecte le prix des bonnes pommes. »

Pour ce qui est de l'avenir, Emanuel estime que la récolte de poires de la saison prochaine sera bonne. « Pas une récolte complètement pleine, mais une bonne récolte. À l'échelle nationale, la récolte devrait également être beaucoup plus uniforme que l'année dernière. Il y avait alors des qualités très différentes sur le marché. »

« Nous nous attendons à la même bonne récolte ailleurs en Europe, notamment en Pologne. Ce pays connaît aussi une bonne mue, ce qui signifie heureusement moins d'élagage. Mais la montée en flèche des coûts et l'inflation laissent des traces dans l'ambiance d'avant-saison. »

Pour plus d'informations : 
Emanuel Sluis
Service2Fruit
15A De Ooyen
4191 PB, Geldermalsen, NL
Tél. : +31 (0) 885 321 300
info@service2fruit.com     
www.service2fruit.com  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)