Annonces

Top 5 d'hier

Top 5 de la semaine dernière

Top 5 du mois dernier

Le passage des producteurs kenyans à la culture de l'avocat porte ses fruits

Le groupe d'entraide Kihoto-Kihumbuini s'est formé en 2014 pour aider à mettre en relation les producteurs d'avocats kényans avec le marché. Le groupe, qui compte 32 membres, met en relation les agriculteurs avec des entreprises qui exportent des produits horticoles, pour des marchés compétitifs, explique Francis Njoroge, le président.

Il possède 35 arbres Hass, qu'il a plantés après avoir déraciné ses bananes. Les membres du groupe vendent leurs fruits à Kakuzi Plc, qui les exporte vers l'Union européenne et d'autres marchés. La faiblesse des prix du café et du thé et l'existence d'un marché d'exportation pour les avocats ont attiré de nombreux agriculteurs du comté vers ce fruit.

« Nous travaillons avec 3 500 producteurs d'avocats, dont beaucoup cultivent la variété Hass, principalement dans le Mt Kenya et le North Rift. Des agriculteurs de Kisii et de l'ouest du pays livrent également des fruits à notre centre de conditionnement », explique Jonathan Kipruto, directeur général adjoint de l'horticulture de Kakuzi.

Pour vendre des fruits à l'entreprise, il faut être contrôlé et respecter les directives de la Direction des cultures horticoles (HCD) pour le marché de l'exportation, ainsi que celles des Services d'inspection phytosanitaire du Kenya (Kephis).


Source : farmerstrend.co.ke


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)