Jaime Sánchez, chef de produit chez SanLucar, à propos de la saison des cerises :

« Les cerises d'été sont déjà présentes dans pratiquement tous les pays européens »

Compte tenu de la faiblesse de l'offre de fruits à noyau, comme par exemple pour les abricots et les nectarines, la demande en cerises est très élevée, comme nous l'explique Jaime Sánchez de SanLucar. « Cela est également favorisé par la qualité exceptionnelle des cerises provenant de presque tous les pays producteurs, comme l'Espagne, l'Italie et la Turquie. Le fait que le mois de mai ait été très sec a eu un effet positif sur les cerises. »


Jaime Sánchez

La période de production de l'entreprise basée à Valence est divisée chaque année en deux saisons, une d'été et une d'hiver. « La campagne d'été commence fin avril avec les cerises d'Espagne et se termine en septembre avec les cerises du Canada. La campagne d'hiver, avec des cerises du Chili, s'étend de fin novembre à fin février. »

À cet égard, SanLucar dispose de trois principaux pays d'approvisionnement en cerises : les variétés précoces sont achetées par l'entreprise en Espagne et en Italie dès le début du mois de mai, tandis que les cerises proviennent à nouveau de Turquie de juin à août. « Nous avons également une production en Allemagne et au Canada pour prolonger notre récolte avec des variétés tardives pratiquement jusqu'en septembre. En décembre, janvier et février, nous nous approvisionnons en cerises au Chili », a précisé Sánchez.

Consommation européenne de 700 000 tonnes
La consommation de cerises est très équilibrée et ne varie pratiquement pas d'une année à l'autre, a-t-il précisé. « Au cours des dix dernières années, la consommation de cerises en Europe continentale a été d'environ 700 000 tonnes, dont 92 % ont été distribués en juin et juillet. Cela tient au fait que les cerises d'été sont déjà très répandues dans pratiquement tous les pays européens. Mais il existe de nombreuses possibilités de croissance en Europe pour les cerises d'outre-mer et de contre-saison, comme la cerise du Chili pour la saison hivernale européenne », a déclaré Sánchez. Les calibres les plus demandés comprennent le gros calibre +26mm, ainsi que le calibre +28mm pour les lignes haut de gamme et de spécialité. Les petits calibres tels que le +24mm pour les tasses de 500g, en revanche, ont trouvé plus d'attrait dans les pays d'Europe de l'Est et au Royaume-Uni. 

Des conditions météorologiques favorables
Certaines régions de l'est de l'Espagne auraient subi des dommages dus au gel pendant la période de floraison. Mais globalement, le temps a été assez favorable aux cerises cette année. Selon Sánchez, « Le pire ennemi de la cerise est la pluie du mois de mai, qui provoque notamment des fissures et des problèmes fongiques. Heureusement, la météo a été favorable cette année, avec pratiquement aucune pluie en mai. Elle devrait le rester en juin, si bien que la qualité des cerises de presque toutes les origines reste élevée. » En termes de disponibilité, il n'est pas non plus inquiet, car l'année a été marquée par une bonne production mondiale. Tous les grands pays producteurs sont dans une bonne situation.

Dans le même temps, on constate une augmentation des prix à la consommation de la cerise ainsi que de nombreux autres produits. « Il s'agit d'une tentative de répercuter tous les coûts supplémentaires qui frappent l'industrie des produits frais afin de ne pas mettre en péril les moyens de subsistance des agriculteurs. Mais la hausse des prix sans affecter la demande a ses limites. Il s'agit d'une frontière très fine qui peut être dangereuse dans la mesure où si les prix augmentent trop, le public ne sera pas prêt à consommer des cerises. Par conséquent, il y aurait un risque que la production ne puisse plus être écoulée correctement ». 

Large éventail de variétés
« Quel que soit le moment de la saison, nous ne travaillons qu'avec les meilleures variétés de chaque pays. En Espagne, nous travaillons principalement avec des variétés précoces comme les Frisco, Royal ou Red Pacific, suivies de variétés intermédiaires comme les Van et enfin les Lapins, toujours merveilleuses », explique le chef de produit. « En Italie, nous avons surtout la Ferrovia, une variété exceptionnelle en termes de saveur et de fermeté, et en Turquie la Napoléon, la Prime Giant et la Sweet Heart. »

En fonction des pays, SanLucar propose des conditionnements différents. « En Espagne ou au Royaume-Uni, par exemple, de nombreuses cerises sont consommées dans des emballages en plastique de 500g, voire de 1kg. Dans des pays comme l'Allemagne, la plupart des cerises sont vendues en vrac et en grandes quantités, si bien que le consommateur final décide de la quantité à emporter. Chez SanLucar, pour les cerises comme pour tous les autres produits, nous voulons développer des emballages nouveaux, durables et attrayants pour le consommateur. C'est pourquoi nous proposons des options très innovantes telles que les sacs en papier ou les plateaux en carton », conclut Sánchez.

Images : SanLucar

Pour plus d'informations :
SanLucar Fruit, S.L.U.
C/ Serra Llarga, 24
46530 Puzol - Valence, Espagne
Tél. : 0034 96 142 40 40
office@sanlucar.com
https://www.sanlucar.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)