Raphaël Martinez, AOP Pêches et Abricots de France

« Les ventes se sont accélérées la semaine dernière »

La production française de pêches et nectarines s’établit cette année à 200 000 tonnes, proche de son potentiel normal et marque ainsi une progression de 20 % par rapport à 2021. Un niveau de production qui devrait permettre à la filière française de réaliser une belle campagne 2022, comme l’explique Raphaël Martinez, directeur de l’AOP Pêches et Abricots de France. « Cette année est marquée par une forte précocité et une entrée en campagne avec des volumes relativement importants pour la saison. La gamme des 4 couleurs, pêches jaunes et blanches et nectarines jaunes et blanches, est aujourd’hui complète dans toutes les régions françaises. »


© AOP Pêches et Abricots de France 

Deux phénomènes qui profitent à l’origine France 
La faiblesse de la concurrence espagnole, qui a vu sa production fortement amputée par le gel cette année, ainsi qu’une météo très favorable ces dernières semaines profitent aux produits français tant en termes de qualité des fruits que de consommation. « Les ventes se sont accélérées la semaine dernière et dès la semaine prochaine des opérations de dynamisation des ventes seront mises en place. Les pêches et nectarines françaises occupent désormais une large place dans les linéaires, accompagnant ainsi le développement de consommation. »


© AOP Pêches et Abricots de France 

Pour plus d'informations : 
Raphaël Martinez
AOP Pêches et Abricots de France 
Tél. +33 (0)6 09 98 38 09
direction@aop-pechesabricots-france.com 


Date de publication:
© /



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)