L'ail égyptien a pris plus de temps à sécher, laissant peu de place à l’erreur

« Ce sera un véritable défi de livrer toutes nos commandes dans un délai aussi court »

En Égypte, la saison de l'ail séché a commencé et les semaines à venir seront chargées pour les négociants. En raison d'un manque de temps chaud, il a fallu un peu plus de temps pour sécher correctement l'ail frais. Ce qui signifie que la saison entière est désormais réduite à quelques semaines seulement. Interrogé, un exportateur explique compter sur son expérience pour s'en sortir.

Selon Mai Yassin, responsable des exportations pour le négociant égyptien Stars of Export, les volumes d'ail séché sont moins importants cette saison : « La saison précédente était bien meilleure en termes de volumes, mais pour nous, la saison sera globalement la même que l'année dernière. Nous avons des clients stables, avec lesquels nous avons des contrats. Il y a aussi la situation politique à Taïwan, où de grandes quantités d'ail produit localement sont disponibles et où l'on essaie de limiter les importations de produits étrangers. »  

L'ail ayant mis plus de temps à sécher en raison du manque de chaleur en Égypte, Stars of Export se prépare à des semaines chargées. « Ce sera un véritable défi de livrer toutes nos commandes dans des délais aussi courts. Les clients veulent tous que leur ail soit livré à peu près en même temps, ce qui nous donne beaucoup de travail dans les semaines à venir. Nous relevons ce défi en déployant des travailleurs supplémentaires. Notre expérience nous sera également utile pendant cette période, car nous avons l'habitude de nous fier à ce que nous savons faire pendant les grosses affluences. »  

La saison de l'ail se terminera d'ici quelques semaines, après quoi l'exportateur se tournera vers un autre produit : « Comme je l'ai mentionné précédemment, il y a moins d'ail sec disponible que l'année dernière. Mais les quantités disponibles d'ail frais sont plus importantes cette saison. Malgré la baisse de la disponibilité de l'ail sec, nos revenus ne baisseront pas car nous travaillons avec des contrats fixes. Dans quelques semaines, la saison s'achèvera et nous commencerons alors à préparer la saison des patates douces », conclut Yassin.

Pour plus d'informations :
Mai Yassin
Stars of Export
Tél. : +20 111 012 1741
export@starsofexport.com 
www.starsofexport.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)