Après des volumes inférieurs de 30 %

La production de poivron dans la région de Murcie commence à se rétablir

La production de poivrons en plein air se redresse dans la région de Murcie après avoir connu une première partie de saison où les volumes étaient inférieurs d'environ 30 % en raison de l'influence du mauvais temps au début du printemps.

« Les pluies abondantes et le temps nuageux des mois de mars et d'avril ont endommagé la nouaison. La récolte de poivrons a donc été réduite d'environ 30 % jusqu'à présent. Mais depuis la semaine dernière, nous sommes revenus à nos volumes habituels », explique Ángel Izquierdo, directeur de la criée Soltir.

Almeria a terminé plus tard que d’habitude. Bien qu'il y ait eu un chevauchement avec le début de la saison de Murcie, aucune offre excédentaire n'a été constatée sur le marché. « La production d'Almeria s'est maintenue tout au long du mois d'avril, même si elle a été positive et complémentaire pour nous compte tenu de la faible disponibilité de l'offre. Jusqu'à présent, la saison a été marquée par de nombreux hauts et bas. À certaines époques, le poivron vert était plus cher que le poivron rouge en raison de la pénurie de produits à Almeria. Les prix élevés de la récolte néerlandaise ne nous ont pas non plus fait concurrence sur les marchés où nous travaillons. Cette semaine, l'offre néerlandaise a baissé mais elle va sûrement augmenter dans les deux prochaines semaines », explique Ángel Izquierdo.

En raison de la baisse des volumes, les prix ont atteint jusqu'à présent une moyenne de plus de 2,5 euros par kilo lors des ventes aux enchères, avec des pics de plus de 4 euros, bien qu'à des moments où il n'y avait pratiquement pas de disponibilités.

« Bien que ces prix puissent sembler très élevés, le manque de production et l'augmentation des coûts de production et d'emballage continuent de compromettre les marges bénéficiaires cette année, faisant perdre de l'argent au chaînon entre la production et la distribution. La grande distribution n'est pas prête à adapter les prix aux circonstances de cette saison », soutient Izquierdo.

La saison du poivron de Murcie devrait se terminer en août, plus tôt que d'habitude, du fait de la récente interdiction du 1,3 dichloropropène pour la désinfection des sols dans les cultures telles que le poivron et la fraise. « Avec l'interdiction de ce désinfectant, nous devrons recourir à la technique de la biosolarisation des sols, qui est autorisée jusqu'en août, donc la saison du poivron sera raccourcie. »

Pour plus d'informations :
Ángel García Izquierdo
Soltir
Autoroute San Javier-Murcia, Km22.
30592 San Cayetano. Murcie
Tél. : +34 968 334 800 
angel@soltir.com
www.soltir.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)