200 000 tonnes pour le marché national

La grève des transports affecterait 250 000 tonnes de fruits et légumes destinées à l'exportation

Selon la FEPEX, une nouvelle grève des transporteurs affecterait un total de 250 000 tonnes de fruits et légumes destinés aux marchés étrangers et 200 000 tonnes pour le marché national chaque semaine de juillet. Le secteur transporte principalement ses marchandises, qui sont des produits hautement périssables, par camion, et le mois de juillet est l'un des mois où la consommation et l'exportation de fruits et légumes atteignent leur maximum.

Si l'appel à une nouvelle grève des transports est ratifié dimanche et débute le 30 juin, le secteur pourrait perdre quelque 250 millions d'euros, soit la valeur des exportations de fruits et légumes frais en une semaine de juillet, et environ 280 millions d'euros, sur le marché national chaque semaine.

Les produits les plus touchés seront les fruits d'été, notamment les pêches, les abricots, les nectarines, les prunes et les cerises, en raison de leur caractère hautement périssable. Les légumes les plus touchés seront les tomates, les poivrons et la laitue.

Selon la FEPEX, le secteur de la production et de l'exportation de fruits et légumes, qui est crucial pour la durabilité sociale et économique des zones de production, serait gravement affecté par la grève car la collecte et la commercialisation de ces produits ne peuvent être reportées, et le mois de juillet est un mois d'activité maximale. Il est donc essentiel, selon eux, que la libre circulation des produits périssables soit respecté.

Pour plus d'informations :
www.fepex.es   


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)