Michele Lomma, Rodi Fructus AG

« Début chaotique pour les fruits à noyau et melons espagnols, la campagne sud-africaine des agrumes s'accélère »

Le début de la saison des fruits à noyau et des melons a été particulièrement lent cette année, déclare Michele Lomma, responsable des ventes chez l'importateur suisse de fruits Rodi Fructus AG. « En raison de précipitations exceptionnelles dans les régions productrices de Murcie, les premiers melons charentais espagnols sont arrivés chez nous trois semaines plus tard que l'année dernière. La qualité des fruits a également été très variable jusqu'à présent en raison de la météo. La teneur en sucre des premières nectarines, par exemple, était plutôt faible. »

« Dans le cas des melons Galia d'Almería, nous avons vraiment dû grappiller des produits pour pouvoir répondre en partie à la demande du commerce. Entre-temps, nous nous sommes entièrement tournés vers Murcie. Mais en raison de la météo, nous ne disposons que de très gros produits dans les calibres 4 et 5 », poursuit Lomma. Dans le cas du melon miel et du melon Piel de Sapo, il y a comparativement plus de produit disponible, mais les quantités dans ce segment sont également plutôt gérables.

Il ajoute que l'augmentation des coûts tout au long de la chaîne d'approvisionnement complique la situation. « Cette réalité nous rattrape depuis des années, mais aujourd'hui, le gros problème est là. En étroite concertation avec notre principal client, Migros, nous avons trouvé une solution provisoire qui consiste à suivre l'évolution de la situation sur une base mensuelle et à reconsidérer les prix en conséquence. Néanmoins, la situation est déjà catastrophique. »


Michele Lomma est directeur des ventes chez Rodi Fructus AG.

Prévisions de volume encourageantes en France
Outre l'Espagne, Rodi Fructus AG achète également des fruits d'été en France. « Pour les principaux produits charentais et les abricots, la situation de l'approvisionnement est jugée satisfaisante. En effet, aucun problème météorologique majeur n'a été évoqué là-bas comme en Espagne. À cet égard, les prévisions de volume semblent toutes assez bonnes », indique Lomma. En termes de prix, les deux origines (selon la qualité et le calibre) sont à peu près équilibrées.

Agrumes : un changement de saison est imminent
Contrairement aux melons et aux fruits à noyau, les agrumes passent progressivement de l'hémisphère nord à l'hémisphère sud. Seuls les pomelos rouges et les mandarines de la variété précoce Leanri d'Afrique du Sud sont encore proposés. Mais les premières cargaisons d'oranges arriveront bientôt. « Les signes avant-coureurs sont relativement bons, reste à savoir dans quelle mesure nous devrons, cette année encore, faire face aux grèves dans les ports maritimes et à l'augmentation des taux de fret », indique Lomma.

Pour l'instant, c'est surtout l'Orange Navel Powell espagnole qui est gérée, selon Lomma. « Nous espérons pouvoir les proposer dans des volumes adaptés au marché jusqu'à la fin du mois de juin. Après quoi, nous passerons à la Valencia Midnight espagnole. Idéalement, nous ne passerons complètement aux produits sud-africains qu'en août, car les consommateurs suisses préfèrent généralement les produits d'origine européenne. »

Fruit de la passion sicilien : le fruit tendance de demain ?
En tant que partenaire fidèle des détaillants alimentaires suisses, Rodi Fructus AG s'efforce également d'apporter de nouveaux fruits, cultivés en Europe, pour agrémenter le rayon fruits, selon Lomma. « Un exemple d'une telle innovation produit, qui s'est rapidement imposée au cours des deux-trois dernières années, est le fruit de la passion de Sicile. Si le volume du marché est à ce jour limité, ses valeurs intrinsèques sont exceptionnelles. Nous avons également constaté que notre clientèle est demandeuse de telles innovations. »

Pour plus d'informations :
Michele Lomma
Rodi Fructus AG
Bäumlimattstrasse 14
Postfach 253 | 4313 Möhlin
Tél. : +41 61 855 57 57
nfo@rodifructus.ch
rodifructus.ch


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)