La stratégie agricole algérienne vise à cultiver le désert

Dans le cadre de sa stratégie agricole, l'Algérie s'est efforcée de cultiver le désert. Des centaines de milliers d'hectares de terres sont aujourd'hui économiquement actives dans le Sahara algérien. En quelques décennies, les dunes de sable ont laissé place à de nouvelles parcelles de potagers. La région d'El Oued est ainsi devenue l'un des principaux producteurs de légumes du pays.

Un cultivateur de pommes de terre a déclaré : « C'est une façon pour nous d'encourager l'activité économique et de développer l'agriculture dans la région d'El Oued. Notre ambition est d'exporter notre production à l'étranger. »

Le désert algérien resterait sec et désertique sans l'utilisation de techniques d'irrigation. Des arroseurs ultramodernes puisent l'eau dans la nappe phréatique pour hydrater la terre.

Les dattes représentent une énorme industrie en Algérie. Le palmier-dattier est souvent planté juste au-dessus de la nappe phréatique, dans des fosses creusées entre les dunes. Les dattes sont ensuite récoltées à la main. La technologie moderne est également utilisée pour la récolte. Selon l'ingénieur agronome Dalia Djaboub, de nouvelles machines permettent au domaine de traiter jusqu'à 80 arbres par jour.

Source : euronews.com

Photo : Dreamstime.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)