Annonces

Top 5 d'hier

Top 5 de la semaine dernière

Top 5 du mois dernier

Le projet Love Klabaza vise à doubler la consommation de courges en Europe

La culture de la courge butternut dans la péninsule ibérique est passée d'environ 400 hectares il y a 8 ans à plus de 4 000 hectares en 2021. Sa consommation continue d'augmenter chaque année et, bien qu'elle soit déjà présente dans la plupart des rayons, elle représente encore un faible pourcentage par rapport aux autres légumes et fruits en Espagne et dans le reste de l'Europe.

Cette semaine s'est tenue la Butternut Conference II, un événement qui, avec plus de 100 participants, a permis d'analyser les opportunités commerciales de la courge auprès des principaux spécialistes de la filière. De la sélection en passant par les producteurs, l'industrie, la distribution et les chefs cuisiniers, les bases ont été posées « pour atteindre l'objectif à moyen terme de doubler la consommation de courge en Europe. » C'est ce qu'a indiqué Javier Bernabéu, directeur de Sakata Seed Ibérica et hôte de l'événement, qui a ouvert le Panel de Spécialistes.

Le projet Love Klabaza, qui réunit des producteurs d'Espagne et du Portugal et le semencier Sakata pour promouvoir la consommation de courge, fête son premier anniversaire. La première campagne, intitulée  : Si me quieres dame calabazas  soit « Si tu m'aimes, donne-moi une citrouille », a attiré en huit mois plus de 5 000 adeptes sur les réseaux sociaux, 42 000 visites sur le site web, 350 apparitions dans les médias et 1 000 abonnés sur Youtube.

Avec une croissance annuelle des ventes de 15 %, Cedric de Mulder, responsable des achats de fruits et légumes de Consum, a indiqué que « la courge est une catégorie stratégique pour nous. Il est donc essentiel de renforcer le marketing et la promotion aux moments où le produit est le plus qualitatif pour aider à atteindre ces résultats. Des projets tels que Love Kalabaza peuvent considérablement renforcer sa popularité, ce qui a été constaté avec l'exemple de +Brocoli. Il y a une quinzaine d'années, les consommateurs espagnols connaissaient à peine l'existence du brocoli et aujourd'hui, il est devenu un aliment de base. » 

Selon Christian Palacios, de l'entreprise de produits de marque et de marketing Vicente Peris, également spécialisée dans les plats préparés, « La consommation de courge a augmenté de façon exponentielle grâce à l'application de la technologie dans la préparation des plats préparés, ce qui les rend plus pratiques pour le consommateur. Le potiron est passé du statut de produit destiné à l'alimentation des animaux à une valeur commerciale de plus en plus grande. Il est important que sa teneur en sucre soit élevée et qu'il soit récolté au moment optimal pour une bonne expérience du consommateur. » 

Pour sa part, José Antonio Rodríguez, consultant avec 20 ans d'expérience dans le domaine des fruits et légumes au sein du groupe Carrefour, a parlé de la nécessité de rendre la courge plus visible dans les supermarchés, notamment avec une plus grande variété de produits de consommation courante préparés et précuits : « C'est un produit qui est très bien pour les chaînes en raison de ses bénéfices élevés et de sa faible rétraction, mais il représente encore un faible pourcentage dans les rayons. La courge a encore un long chemin à parcourir et nous devons la rendre facile, les consommateurs veulent des formats prêts à cuisiner ou prêts à consommer. » 

En ce sens, Elena Sánchez, responsable de la R&D pour la Gamme V de Surinver, a ajouté : « Outre le potiron en tranches et les crèmes, il existe de nombreuses autres possibilités à exploiter, comme, par exemple, l'utiliser dans les salades ou comme dessert. Ils peuvent également être cuisinés sous forme de chips, de snacks, de jus, de smoothies. De plus, nous devons communiquer sur les propriétés nutritionnelles de la citrouille et ne pas considérer comme acquis que le consommateur le sait. » 

La courge nationale 12 mois par an, la clé de la durabilité
« L'un des grands avantages des nouvelles variétés de Butternut est qu'elles peuvent être produites 12 mois par an, un facteur clé pour ne pas dépendre des pays de l'hémisphère sud et réduire l'empreinte carbone. Les consommateurs peuvent manger du potiron cultivé en Espagne et au Portugal toute l'année, un argument décisif dans leur décision d'achat », souligne José García, directeur général de la SAT San Cayetano.

« De plus, il est beaucoup plus intéressant pour les chaînes de supermarchés européennes de pouvoir compter sur un approvisionnement continu et de qualité homogène tout au long de l'année, sans devoir passer par l'incertitude que les livraisons à longue distance peuvent générer, tant en termes d'approvisionnement et de qualité que de coûts », ajoute-t-il.

De nouvelles variétés qui améliorent la qualité, la résistance et la productivité
Les participants à la Butternut Conférence ont également eu l'occasion de voir de près les nouvelles variétés de Sakata Seed Ibérica dans le champ d'essai de San Javier, Murcia. « Nos développements sont axés sur l'augmentation de la qualité, de la productivité, de la résistance aux maladies et de la durée de conservation de la citrouille. Cela répond ainsi aux besoins des producteurs, de l'industrie, des supermarchés et des consommateurs », conclut Joaquín Navarro, responsable du développement des cucurbitacées chez Sakata.

En Espagne, Valence, Murcie et Castille-La Manche, ainsi que Séville et Cadix ou Tarragone dans une moindre mesure, sont les principales zones de culture.

« Il y a quatre ans encore, nous ne disposions d'aucune variété de courge butternut pour l'Espagne afin de couvrir la période allant de mars à la mi-juin et que la seule solution pour que les chaînes disposent d'un approvisionnement continu était d'importer principalement d'Afrique du Sud et d'Argentine. La situation a changé avec l'arrivée de la variété Estrella, à la peau plus fine et à la chair plus consistante qui lui confère une durée de conservation allant jusqu'à 9 mois et qui complète parfaitement les variétés Pluto et Ariel, dont la durée de conservation est d'environ 6 mois. Les nouvelles variétés suivent les normes d'Estrella et offrent des niveaux de sucre plus élevés, une longue durée de conservation et une couleur de chair orange intense, ce qui est demandé par le consommateur. » 

Le chef Rodrigo de La Calle a dévoilé des techniques culinaires pour attirer les consommateurs
La courge butternut cuisinée comme des frites de pomme de terre, mariné, en gazpacho, cru... Plus de 10 techniques culinaires ont été découvertes lors d'une séance de showcooking en direct par le prestigieux chef Rodrigo de la Calle.

« Il est essentiel que les consommateurs, qui veulent des produits faciles à cuisiner, soient conscients de la polyvalence de la courge et puissent l'essayer de différentes manières. »

 

Pour plus d'informations :
loveklabaza.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)