Rob Cullum - Pacific Produce

La fenêtre européenne pour les raisins péruviens se réduit de plus en plus

La principale saison du raisin péruvien s'est terminée en février et elle est maintenant en basse saison. La saison 2021-22 a été forte avec de bons volumes et de bonnes conditions de marché, à l'exception de l'Europe occidentale.

« La saison californienne s'est terminée tôt, il y avait donc une forte demande en Amérique du Nord, les raisins péruviens sont gros et ont une excellente durée de conservation, ils sont donc considérés comme premium sur la plupart des marchés. En Europe, la fenêtre pour le Pérou se rétrécit car les producteurs de raisins européens prolongent leurs saisons et le Brésil fait également des progrès avec les nouvelles variétés, la qualité n'est peut-être pas aussi bonne que celle du Pérou mais les prix sont plus bas - nous pourrions voir des changements cette saison car les nouveaux taux de fret vont entrer en jeu. L'Afrique du Sud et la Namibie ont été plus lentes que le Pérou à passer aux nouvelles variétés, mais elles y arrivent maintenant et ont un avantage monétaire », selon Rob Cullum de Pacific Produce.

« Le marché britannique est difficile car il faut des barquettes de 10 x 500 g qui sont très coûteuses à expédier. Les détaillants britanniques ont également fait un bon travail pour faire baisser les prix au cours des cinq dernières années environ. À mon avis, les prix ont été trop bas pendant un certain temps, à 1,50 £ ou 2 £ par barquette. Le raisin est cher à cultiver et ce bas prix a affecté la qualité des raisins sur les étagères, ce qui a affecté la consommation. Les consommateurs ne voient que les raisins blancs, rouges ou noirs et l'étiquette de prix, ils ne voient pas le pays producteur ou souvent la variété. S'ils reçoivent des raisins de mauvaise qualité, ils supposent que tous les raisins sont identiques et il leur faut beaucoup de temps pour retourner acheter des raisins. C'est un moment difficile pour parler du paiement de la qualité, car les ménages subissent une forte pression financière, mais le fait reste le même : la qualité a un prix. »

La production de Pacific Produce a augmenté de manière significative, mais la part destinée au Royaume-Uni et à l'Europe a diminué au cours des deux dernières années.

La logistique et les coûts d'expédition restent un grand défi, malgré cela Rob a dit qu'ils étaient en mesure de répondre à tous leurs programmes pour les raisins péruviens plus tôt dans l'année, mais la situation a empiré depuis.

« Les navires ne font que sauter des ports et il faut encore dix jours avant que le produit n'arrive au port, ce qui ajoute des coûts supplémentaires pour le fournisseur et entraîne des problèmes de qualité pour le destinataire. À mon avis, le secteur du transport maritime est le seul à avoir pu doubler les tarifs et offrir la moitié du service tout en réalisant des bénéfices records. »

Pour plus d'informations : 
Robert Cullum
Pacific Produce
Tél. : +44 (0) 1865877801
rob@pacificproduce.co.uk     
www.pacificproduce.co.uk      


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)