L'enseigne veut « favoriser les produits d’origine belge »

Les premiers abricots et melons belges intègrent l’assortiment des magasins de Colruyt Group

Colruyt Group continue à intégrer de plus en plus de produits belges dans son assortiment. Le distributeur entend jouer un rôle de pionnier dans les cultures innovantes et soutenir activement les producteurs qui osent franchir le pas. Dans cette optique, Colruyt Group s’implique dans deux nouveaux projets pilotes menés dans le domaine de la culture fruitière. À partir de la mi-juillet, des abricots belges seront disponibles dans certains marchés de CRU. En outre, des melons charentais sont cultivés à plus grande échelle et seront en vente dans les magasins Colruyt Meilleurs Prix, Bio-Planet, Spar Colruyt Group et OKay. 


© Colruyt Group 

Des abricots belges : une première
Colruyt Group entend systématiquement favoriser les produits d’origine belge au sein de son assortiment de fruits et légumes et étudie à cette fin des possibilités innovantes de culture fruitière. En effet, selon la saison, les abricots proviennent habituellement d’Espagne ou de France. Cet été, des abricots belges seront pour la première fois disponibles dans trois marchés de l’enseigne CRU.

À la demande de Colruyt Group, les cultivateurs Wolfcarius de Markegem et Neven de Borgworm ont planté des abricotiers en 2018. À la suite de tests réalisés avec 22 variétés d’abricots, le projet pilote a produit une récolte suffisamment importante. Il s’agit d’une primeur pour Colruyt Group : des abricots cultivés en Belgique sont vendus pour la première fois aux consommateurs.


© Colruyt Group

Les deux fruiticulteurs impliqués dans ce projet sont des partenaires de longue date de Colruyt Group et ont également participé au projet visant à cultiver la pomme Magic Star. Le choix des variétés est opéré avec les sélectionneurs, qui créent de nouvelles variétés à partir de plantes ayant les meilleures propriétés génétiques. Colruyt Group a ainsi posé un choix de variétés en collaboration avec ces experts et a adapté les porte-greffes au climat belge, qui tend de plus en plus vers un climat méditerranéen.

La culture du populaire melon charentais a le vent en poupe en Belgique
Autre nouveauté dans les rayons des magasins de Colruyt Group : les melons charentais belges. Une variété normalement originaire de France, mais qui, grâce à des tests approfondis réalisés en collaboration avec BelOrta et EcoDal, est disponible temporairement dans les magasins de Colruyt Group.

La qualité des melons charentais belges n’est certainement pas moindre que celle de leurs cousins du Sud. Ces melons polyvalents sont sucrés, juteux et peuvent être dégustés à tout moment de la journée. Ils seront vendus dans plusieurs dizaines de magasins Colruyt Meilleurs Prix et dans une sélection de magasins Spar Colruyt Group. Chez OKay, le charentais belge remplace pour l’instant le charentais français dans 14 magasins de Flandre occidentale. Chez Bio-Planet, 100 % des melons bio proposés en magasin seront d’origine belge à partir du début du mois d’août.

Pour mener à bien ce projet, Colruyt Group collabore aussi étroitement avec des fruiticulteurs belges : une culture sous contrat par le biais de BelOrta a été mise en place avec Reweghs BV, qui met à disposition deux à trois hectares pour les melons et qui croit en cette culture prometteuse.

Reweghs est actuellement le seul cultivateur professionnel de melons charentais en Flandre. Les melons sont cultivés dans des tunnels équipés de films thermiques et anticondensation, où une sorte de microclimat a été créé. De tels tunnels permettent de conserver la chaleur et d’éviter le gel, tout en laissant aux melons suffisamment de lumière. Il y a trois ans, les fruiticulteurs Kristof et Kim se sont lancés dans ce défi : « Nous cultivons des fraises en pleine terre depuis 18 ans », explique Kristof. « Nous avons commencé à petite échelle, mais cultivons maintenant 14 hectares de fraises. Il y a trois ans, nous avons décidé de nous lancer dans la culture du melon. Ce fruit demande une infrastructure presque identique à celle des fraises, ce qui nous facilitait la tâche. Colruyt Group s’est rapidement dit intéressé par le projet. Nous avons donc pu commencer la commercialisation. »

Collaboration étroite avec des agriculteurs belges
En raison des changements climatiques et d’un accès toujours plus facile à des techniques innovantes, Colruyt Group a, ces dernières années, de plus en plus souvent mené des recherches sur des cultures qui n’étaient auparavant pas possibles en Belgique. D’autres projets locaux innovants sont également en cours. Par exemple, Colruyt Group a lancé un projet de culture de blé panifiable bio en collaboration avec quelques agriculteurs bio belges. Par ailleurs, le groupe expérimente également la culture du gingembre en Belgique en collaboration avec REO Veiling ainsi que le Provinciaal Proefcentrum voor Groenteteelt (Centre provincial d’expérimentation de la production de légumes). Ce gingembre a non seulement une empreinte environnementale beaucoup plus faible, mais il est également très savoureux et présente un goût plus prononcé que celui provenant de l’étranger. Avec de tels tests innovants, Colruyt Group continue de conclure des partenariats durables avec les producteurs belges.

« Les cultures telles que le melon charentais et l’abricot ne sont certainement pas encore monnaie courante, mais nous sommes heureux, au sein de Colruyt Group, de faire figure de pionniers en effectuant un maximum de recherches sur le sujet », explique Jan Schockaert, chef du département Vente de fruits chez Colruyt Group.

« Nous entendons mener une réflexion en collaboration avec les agriculteurs belges afin de pouvoir aborder la culture en Belgique de la façon la plus intelligente possible. Après tout, la diversification de l’agriculture présente de nombreux avantages. En termes de revenus pour les producteurs, mais aussi pour combler les moments creux de la saison et pour utiliser de manière optimale nos terres agricoles grâce au procédé de rotation des cultures. Par exemple, Reweghs BV, notre partenaire pour les melons charentais, cultive principalement des fraises. Une fois la saison terminée, il est possible d’utiliser les terres vacantes pour expérimenter, par exemple, de nouveaux types de culture fruitière. De cette façon, nous apprenons beaucoup des uns des autres. Et ensemble, nous pouvons offrir au client un assortiment de produits de plus en plus local et diversifié. »

Pour plus d'informations : 
colruytgroup.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)