Sabine Grallet Dupic, La Maison de la Mirabelle :

« En ce début de récolte, les mirabelles présentent déjà un taux de sucre important »

Une dizaine de jours après le démarrage de la campagne, la récolte de la mirabelle de Lorraine bat son plein ! Ce petit fruit à noyau à la saisonnalité très courte, véritable emblème de la région, bénéficie d’une IGP depuis 1995 : « Le cahier des charges nous demande de respecter trois critères : il faut que nos mirabelles aient toutes un calibre supérieur à 22 mm de diamètre, une couleur suffisamment jaune et un taux de sucre supérieur à 15 degrés Brix », précise Sabine Grallet Dupic, productrice de mirabelles à La Maison de la Mirabelle.

Une histoire de famille
Cela fait 5 générations que l’exploitation est installée pour produire des mirabelles de Lorraine. Aujourd’hui, les vergers de mirabelliers s’étendent sur une trentaine d’hectares pour environ 6 000 arbres. « La mirabelle a toujours été la culture principale de l’exploitation. Nous avons à cœur de perpétuer la tradition et de transmettre ce patrimoine culturel à nos enfants et aux générations futures. Voilà pourquoi nous renouvelons régulièrement notre verger, comme l’ont fait nos parents et grands-parents avant nous. Car il faut savoir qu’un mirabellier met 7-8 ans à entrer en production, et qu’il devient moins productif passé 40 ans ».

Les trois-quarts de la production mondiale de mirabelles s’effectuent en Lorraine
Si la Lorraine concentre les trois-quarts de la production mondiale de mirabelles, c’est parce que les conditions pédoclimatiques de la région sont idéales pour que la mirabelle de Nancy puisse exprimer pleinement son potentiel gustatif : « Nous avons deux alliés de taille : le sol et le climat. Nous bénéficions en effet d’un sol argilo-calcaire à hauteur de plus de 30 %. Ce qui nous permet soit dit en passant cette année de bien résister à la sécheresse, l’eau accumulée dans le sol pendant l’hiver étant puisée petit à petit par les arbres. Et puis, le climat caractéristique de la région, avec ces écarts de température importants aussi bien entre l’été et l’hiver qu’entre le jour et la nuit à la saison estivale, donne aussi des caractéristiques organoleptiques et visuelles qui sont propres à la mirabelle de Lorraine. Ceux qui ont tenté de reproduire de la mirabelle dans d’autres régions n’ont jamais retrouvé le goût de la mirabelle de Lorraine ». 

Un climat propice à une bonne qualité de fruit
Si cette année, la campagne s’annonce normale en termes de volumes, le fort taux d’ensoleillement a permis aux mirabelles de se gorger de sucre pour ainsi avoir une qualité de fruit particulièrement bonne : « Nous avons réussi dès les premiers fruits récoltés à faire des tartes aux mirabelles sans sucre tellement elles étaient sucrées ! », précise la productrice pour illustrer ses propos.

Un petit fruit à noyau consommable sous plusieurs formes
Si l’exploitation familiale garde une partie de sa récolte pour la distiller sur place, elle destine le reste à la coopérative Véga Fruits. Les mirabelles y sont retriées et recalibrées pour être ensuite vendues sur les marchés et auprès des centrales d’achat. La saison des mirabelles étant particulièrement courte, environ 5 à 6 semaines, la coopérative possède un atelier de surgélation afin de pouvoir profiter de ce petit fruit sucré toute l’année. « On peut également consommer les mirabelles séchées et mi-cuites, c’est ce que l’on appelle les grignottines. On obtient ainsi un fruit sec qui conserve sa texture moelleuse. Quant aux enfants, ils peuvent découvrir la mirabelle sous forme de compote. Mais comme nous sommes en plein dans la saison, c’est le moment de la consommer fraîche ! »

Visiter la Maison de la Mirabelle
Afin de partager avec le grand public leur passion, la Maison de la Mirabelle organise des visites autour de ce petit fruit à noyau emblématique. Il est alors possible de visionner un film permettant de comprendre pourquoi le mirabellier se plaît tant en Lorraine et de tout savoir sur cette culture traditionnelle. Les visiteurs peuvent aussi pénétrer au cœur de la distillerie mise en valeur par un jeu de sons et lumières, avant de terminer par une dégustation dans une salle chaleureuse spécialement dédiée à la petite vedette de la région.

Pour plus d’informations :
Sabine Grallet Dupic
La Maison de la Mirabelle
Tél. : 03 83 72 32 26
www.maisondelamirabelle.com
sabine@maisondelamirabelle.com


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)