L'UE renforce les contrôles sur les importations de produits frais kenyans

L'Europe a abaissé le seuil de détection des résidus chimiques et des parasites sur les produits kenyans. Cette décision aura pour effet d'augmenter le niveau des contrôles sur les exportations de produits frais. Les exportateurs craignent désormais que le non-respect des limites minimales de résidus (LMR) par les agriculteurs n'entraîne l'interception fréquente des produits en raison de l'intensification des contrôles.

L'Europe, le plus grand marché de produits frais du Kenya, a abaissé le niveau à un strict minimum de LOD (niveau de détection), ce qui signifie que tout danger détecté, qu'il soit élevé ou faible, sera traité de la même manière. La modification des règles phytosanitaires de l'UE concernant le faux carpocapse, qui est entrée en vigueur le 14 juillet, impose de nouvelles lignes directrices sur les exportations de poivrons, de tomates, d'agrumes et de mangues fraîches.


Source : jnews.uk


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)