La récolte de grenades fraîches d'Israël arrivera en Europe et aux États-Unis la semaine prochaine

La saison de récolte des grenades en Israël a commencé et les premières cargaisons fraîches devraient arriver en Europe et aux États-Unis à partir de la semaine prochaine. Yinon Osem, PDG de Edom Fruits : « Nous pourrions attendre jusqu'à deux semaines de plus pour la récolte en raison d'un marché plein, les grenades du Pérou et d'Afrique du Sud étant encore disponibles sur les marchés. »

« Notre saison a démarré à temps avec une bonne qualité car nous avons eu un bon été ici. Il n'a pas fait trop chaud et quand il ne fait pas trop chaud, les fruits ont un bon calibre et une bonne coloration. Comme le Pérou et l'Afrique du Sud avaient encore des fruits sur le marché, nous n'avons pas eu besoin de récolter tôt. Cela nous a permis d'attendre une à deux semaines de plus pour que les grenades arrivent à maturité et atteignent cette belle couleur et ces belles tailles. »


Yinon Osem, PDG d'Edom Fruits inspecte les grenades. 

« Les marchés étaient pleins et il n'y avait pas de place pour la récolte fraîche. Maintenant, nous attendons les premières commandes pour la semaine prochaine pour les clients qui veulent des grenades fraîches. Nous exportons principalement vers la Scandinavie et l'Europe, notamment la France et les Pays-Bas, où elles sont réimportées sur le reste du continent. Nous avons aussi quelques commandes de Russie. La situation est difficile mais la Russie n'est pas un gros client. Les fruits sont plus chers et la Russie cherche des fruits moins chers. »

Ils s'attendent à récolter plus ou moins le même volume de grenades que l'année dernière. Israël récolte environ 14 000 tonnes, dont Edom Fruits, basée à Afikim près de la mer de Galilée, environ 3 000 tonnes au total.

« Nous accordons beaucoup d'attention au marché américain et à l'Europe. Les États-Unis apprécient les grenades. Ils font beaucoup de promotions là-bas. Le dollar était plus fort que l'euro alors que le shekel israélien est très fort et c'est notre principale difficulté, le taux de change, qui est une catastrophe. »

Pour plus d'informations : 
Yinon Osem
Edom Fruit
Tél. : +972 52 5450 783
yinono@edom-fruits.co.il  
Informations en ligne sur Edom Fruits


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)