Un fonctionnaire chinois s'exprime :

« La Chine ne saisira pas le port de Mombasa pour cause de prêt non remboursé »

Un responsable du gouvernement chinois a déclaré que la Chine ne saisira pas le port de Mombasa, même si le Kenya ne rembourse pas le prêt. Wu Peng, le directeur général du département des affaires africaines du ministère chinois des affaires étrangères, a déclaré que le port de Mombasa resterait un actif kényan quoi qu'il arrive.

« Je peux vous le dire très clairement, même si vous faites défaut sur le prêt, le port de Mombasa reste le port du Kenya. Nous ne pouvons pas saisir le port de Mombasa conformément aux accords », a-t-il déclaré lundi. La voie ferrée à écartement standard a été construite pour un coût de 3,6 milliards de dollars (429 milliards de shillings) par la China Roads and Bridge Company et constitue le plus grand projet d'infrastructure du Kenya.

Les détracteurs du président sortant Uhuru Kenyatta ont fait pression pour que les accords signés entre le gouvernement et les entités chinoises soient rendus publics. Malgré une décision de justice, le gouvernement refuse toujours de rendre publics les contrats de prêt.

M. Peng a déclaré qu'il n'y a rien de sinistre dans le contrat et que la Chine n'a pas et ne peut pas tromper le peuple kenyan. Le diplomate s'est dit confiant que la SGR peut maintenant rembourser le prêt sans mettre à contribution les contribuables kenyans.

Source : the-star.co.ke


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)