Wilko van der Zwaard, Wilko Fruit :

« Les cerises canadiennes sont chères en raison du taux de change et du fret aérien »

La saison des cerises canadiennes touche à sa fin chez Wilko Fruit. « En raison du temps chaud, de nombreuses productions de cerises ont coïncidé cette année. Normalement, le Canada reste plus longtemps, mais l'ensemble du cycle météorologique est différent cette année et cela affecte de nombreuses productions », explique Wilko van der Zwaard.

« Le taux de change actuel et les coûts de fret aérien ont rendu les cerises canadiennes chères cette année, mais les clients s'attendent à ce que nous les proposions dans la gamme. Les cerises sont l'un de nos plus gros produits pendant les mois d'été. C'est le premier produit que mon grand-père a lancé en 1934. Aujourd'hui, mon fils Alejandro est le représentant de la quatrième génération pour les cerises importées. En toute modestie, je peux donc dire que nous sommes un spécialiste de ce produit », déclare Wilko.

« Les Néerlandais préfèrent les cerises de leur propre pays pendant la saison, mais nous pouvons également vendre des cerises du Canada à nos clients. Nous les vendons aux grossistes, aux parties qui les conditionnent pour la vente au détail, mais aussi aux meilleurs traiteurs. Sur le plan qualitatif, la saison canadienne s'est très bien déroulée. Nous travaillons avec les variétés Staccato, Skeena et Lapins. Ce sont des variétés fortes et savoureuses ; lorsqu'un produit est cher, il est important d'avoir le meilleur. Avec World Fresh, anciennement Sutherland, nous avons un fournisseur fiable. »

Les prix des cerises canadiennes sont d'environ 60-65 euros pour une boîte de 5 kg. Ce sont des prix élevés, mais nous arrivons quand même à bien les vendre. C'est aussi lié à notre spécialisation. Si de bonnes cerises sont disponibles quelque part dans le monde, nous les offrons. Lorsque la saison chilienne se termine, nous achetons aussi des cerises de Tasmanie, par exemple. Ils peuvent coûter 22-23 euros par kilo, mais nos clients les veulent. La saison des cerises néerlandaises s'est également bien déroulée. La saison s'est terminée plus tôt. Mais même si de plus en plus de variétés tardives arrivent aux Pays-Bas, je suis convaincu que les cerises canadiennes conserveront leur position sur le marché. »

Pour plus d'informations :
Wilko van der Zwaard
Wilkofruit b.v.
Heilaar-Noordweg 14
4841 ZZ Prinsenbeek
Tél. : +31 76 5244460
wilko@wilkofruit.com / alejandro@wilkofruit.com
www.wilkofruit.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)