La sécheresse, les températures élevées et les insectes en sont les principales causes

Pommes de terre en Émilie-Romagne, une baisse de 20 %

« Nous estimons une baisse de 20 % de la récolte de pommes de terre, bien que les données ne soient pas encore définitives. C'est dommage, car la qualité des tubercules est excellente, mais les conditions climatiques et la présence d'élatéridés ont donné pas mal de fil à retordre aux producteurs », a déclaré Massimo Cristiani, président du Consortium italien Selenella.

« Le boom des élatéridés, une épidémie au sens métaphorique plutôt que pratique, est certainement une source de grande préoccupation, malheureusement. Nous savons qu'il est limité à l'Émilie-Romagne ou à l'Italie, mais les pays étrangers (France, Allemagne, Grande-Bretagne) commencent également à rencontrer des problèmes. Malheureusement, il n'y a pas beaucoup de solutions pour le moment. »

Les solutions agronomiques comprennent la rotation des cultures, les engrais verts avec des essences biocides, l'augmentation du travail du sol. « Sur le plan chimique, en revanche, l'Union européenne a supprimé toutes les molécules valables, sans fournir d'alternatives. Je ne pense pas que ce soit une façon correcte de procéder. Nous sommes tous pour réduire les produits chimiques et les utiliser avec parcimonie, aussi parce qu'ils coûtent cher, mais on ne peut pas démanteler toute une chaîne d'approvisionnement. »

Une autre source d'inquiétude concerne les coûts de stockage. « Nos pommes de terre restent stockées pendant de nombreux mois, et le stockage réfrigéré est essentiel pour une bonne durée de conservation. Mais les coûts prohibitifs actuels, qui devraient augmenter dans les mois à venir, constituent une sérieuse incertitude. Nous faisons tout ce que nous pouvons pour économiser de l'argent, mais nous devons trouver un terrain d'entente avec la grande distribution, sinon toute la chaîne d'approvisionnement va s'effondrer. »

« Les premières cotations de nos pommes de terre sont légèrement plus élevées qu'en 2021. Ce n'est pas un caprice, mais une nécessité pour couvrir les dépenses. Malheureusement, nous sommes tous dans une situation que nous n'avons jamais voulu connaître », conclut Massimo Cristiani.

Pour plus d'informations :
Consorzio Patata Italiana di Qualità
via Tosarelli 155
40050 Villanova di Castenaso (BO)
Tél. : +39 051 5872419
info@selenella.it 
www.selenella.it 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)