Lüder Böhling, Heide-Zwiebel AG, à propos de la saison des oignons :

« Notre objectif premier est d'approvisionner le marché national »

La commercialisation des oignons domestiques prend maintenant lentement de la vitesse. « Le défrichage des oignons précoces progresse. Dans quelques jours, nous commencerons à préparer des produits conditionnables pour le marché local. Nous sommes également confrontés aux conséquences de la sécheresse actuelle. Malgré une irrigation intensive, nous devons compter avec une baisse de 20 à 30 % de la récolte d'oignons », explique Lüder Böhling, directeur général et membre du conseil d'administration de Heide-Zwiebel AG.

En raison de l'offre limitée, le niveau de prix est élevé, poursuit M. Böhling. « Nous sommes actuellement à un prix au kilo d'environ 0,35-0,37 euros pour le calibre moyen. Les plus gros calibres (60-80) se négocient même légèrement plus haut. L'important maintenant est que la demande reste élevée et stable, ce qui n'est pas gagné en période d'inflation croissante et de baisse du pouvoir d'achat. Mais jusqu'à présent, ce sont surtout les produits à prix élevés qui perdent des ventes en raison de l’inflation. Les aliments de base continuent d'être achetés », déclare avec confiance le marchand d'oignons.

Lüder Böhling est membre de la direction et directeur des ventes chez Heide-Zwiebel AG.

Les oignons rouges en hausse, année difficile pour les oignons biologiques
Outre les oignons jaunes cultivés dans le nord de l'Allemagne et disponibles dans le commerce, Heide-Zwiebel AG commercialise de plus en plus d'oignons rouges destinés à la consommation. « L'oignon rouge a tendance à être davantage cultivé dans notre région. Sauf absence de stocks, le produit régional est désormais généralement écoulé en avril, après quoi le commerce dépend inévitablement des importations. Dans les années à venir, nous allons donc essayer de combler autant que possible ce déficit d'approvisionnement en oignons rouges », explique Böhling.

En outre, la société anonyme est également active en tant que prestataire de services pour la préparation d'oignons issus de la culture biologique. Selon M. Böhling, ce segment de marché semble quelque peu stagner.

« Les produits biologiques connaissent actuellement une baisse significative des ventes. Pour les oignons, les effets de la météo sont encore plus difficiles à gérer. Du point de vue du producteur, il faut aussi toujours évaluer si l'on veut prendre les risques d'une culture qui demande beaucoup de travail et qui est coûteuse. » Ce dernier point est un thème commun à toute la production d'oignons, selon Böhling. « Nous devons déjà nous attendre à ce que certains producteurs remplacent leurs surfaces d'oignons par des céréales ou d'autres cultures arables. »

Se concentrer sur le marché intérieur et les clients existants
Outre l'approvisionnement des conditionneurs et des grossistes nationaux dans le cadre d'un partenariat, Heide-Zwiebel AG s'intéresse également aux exportations vers les pays voisins. « Ces dernières années, nous avons acquis une bonne réputation dans la région d'Europe centrale, comme la Pologne et la République tchèque. Nous nous efforçons également de développer ce bastion. Mais compte tenu de la baisse des revenus à laquelle nous sommes confrontés cette année, nous nous concentrons désormais sur l'approvisionnement du marché local et des clients existants dans la région européenne. »

Pour plus d'informations :
Lüder Böhling
Heide-Zwiebel AG
Flachskamp 25, Klein Süstedt
D-29525 Uelzen
Tél. : +49 (0)581-97355050
info@heide-zwiebel.de
www.heide-zwiebel.de


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)