Reportage photo du Fruit Attraction 2022 à venir demain

Troisième et dernier jour de la foire madrilène

C'est aujourd'hui le troisième et dernier jour du salon Fruit Attraction. Bien que l'affluence varie considérablement d'un hall à l'autre, du côté des exposants français, principalement réunis dans le Hall 4, la journée d'hier n'a pas désempli. Une édition haute en couleur, avec des échanges riches et facilités. Mais que réservera ce dernier jour, habituellement plus calme. 


Des allées très fréquentées pour le deuxième jour du salon

Pour certains exposants néerlandais la fréquentation n'a pas très élevée. Côté pavillon belge, l'atmosphère était « conviviale » mais les exposants sont particulièrement préoccupés par la crise de l'énergie, dont la volatilité rend difficile la planification. L'approvisionnement de la Belgique en légumes de serre et en fraises sera limité cet hiver. Le marché des fruits à pépins semble être plus équilibré après un début problématique.

Les exposants et les visiteurs allemands sont très satisfaits de cette édition 2022. Certains affirmant même qu'il est désormais à égalité avec Fruit Logistica. En Allemagne aussi, la crise énergétique et les coûts de transport élevés continuent d'occuper les esprits et offrent de nombreux sujets de discussion.

Les exposants espagnols ont confirmé l'augmentation des surfaces de tomates à Almería, notamment pour les types qui, jusqu'à présent, étaient produits en Europe centrale. La saison des oranges commence dans quelques semaines et les professionnels sont optimistes, malgré des volumes bien plus faibles en Andalousie. En raison du manque d'eau, les calibres - comme pour les autres fruits d'été - seront plus petits que les années précédentes. Cette année, les producteurs de fraises espagnols sont principalement préoccupés par le manque d'eau et le froid.

Il faut également noter l'augmentation de l'offre de différents types de produits transformés, du prêt-à-manger aux kits de cuisson. Le secteur de la pomme de terre a également présenté une nouvelle fois de nouvelles variétés, tant pour l'industrie que pour le marché du frais. Les délégués espagnols sont ravis de l'événement, un spécialiste des produits exotiques déclarant que la foire de cette année est encore meilleure que celles organisées avant la pandémie.

Les exposants moldaves constatent une forte demande de la part des acheteurs indiens. Bien que ce marché ne soit pas encore totalement ouvert, les exportateurs sont prêts à commencer les expéditions. Les producteurs de fruits à noyau en Moldavie prolongent normalement leur saison de vente en réfrigérant leurs produits. 

Un reportage photo du salon sera publié demain.

FreshPlaza et Primeur ont publié conjointement un magazine du salon de 150 pages. N'hésitez pas à vous arrêter au stand FreshPlaza dans le hall 10, F04, pavillon néerlandais. Une version du magazine du salon Primeur en espagnol y est disponible. 

Versions numériques ci-dessus :

Anglais 



Espagnol




Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)