Lancement officiel de la rénovation de l’Europa Terminal dans le Port of Antwerp-Bruges

Port of Antwerp-Bruges et PSA Antwerp ont donné aujourd’hui le coup d’envoi officiel de la rénovation du mur de quai et du terminal de l’Europa Terminal. Les travaux, qui dureront environ neuf ans et seront réalisés en trois phases, permettront aux porte-conteneurs de dernière génération de continuer à faire escale à Anvers. La rénovation permettra en outre de disposer d’un terminal efficace et durable qui contribuera à la transition vers un port neutre pour le climat.

Pour rester dans le peloton de tête des ports mondiaux, le port doit être en mesure de proposer à ses clients une capacité supplémentaire de conteneurs et des infrastructures performantes. C’est pourquoi Port of Antwerp-Bruges et PSA Antwerp investissent dans la rénovation de l’Europa Terminal. Celui-ci a été officiellement inauguré en 1990 comme le premier terminal de conteneurs à marée d’Anvers. Cette rénovation, qui coûtera 335 millions d’euros, permettra à Port of Antwerp-Bruges de renforcer sa position concurrentielle tout en poursuivant son évolution vers un port durable.

Des travaux en trois phases permettront au terminal de rester opérationnel
Le tirant d’eau des navires qui peuvent s’amarrer au mur de quai de 1.200 mètres passera de 13,5 mètres à 16 mètres. Étant donné que les navires doivent pouvoir continuer à s’amarrer pendant les travaux d’envergure et afin de minimiser l’impact opérationnel, nous rénovons le mur de quai en trois grandes phases. Nous créons également un poste d’arrimage temporaire supplémentaire pour la navigation fluviale. Nous garantissons ainsi un service efficace à nos clients. Ces travaux s’étaleront sur environ 9 ans et ont été soigneusement planifiés sur la base du trafic attendu durant les prochaines années.

Attention pour le climat et l’environnement
La rénovation du terminal contribuera également à la transition vers un port climatiquement neutre. L’électrification et d’autres optimisations permettront ainsi de réduire de 50 % les émissions de CO2 par conteneur et les éoliennes augmenteront la part des énergies renouvelables.

Le nouveau mur de quai aura une nouvelle orientation afin de garantir une distance suffisante entre les navires de passage et le terminal, et pour protéger la réserve naturelle de Galgenschoor toute proche. Les travaux comprennent la construction d’un barrage sous-marin dans la phase finale pour offrir une protection supplémentaire à cette réserve naturelle et éviter qu’elle ne s’affaisse.

Tout au long du processus, les intervenants prendront toutes les mesures possibles pour minimiser les perturbations, en étroite concertation avec le voisinage.

À la suite d’un appel d’offres, le contrat pour les travaux a été conclu avec une société momentanée réunissant quatre entrepreneurs, à savoir Artes-Roegiers, Artes-Depret, Herbosch-Kiere et Boskalis, tous possédant une grande expérience dans les projets de génie hydraulique à grande échelle.

Jacques Vandermeiren, PDG de Port of Antwerp-Bruges : « Avec la modernisation de l’Europa Terminal, nous prouvons notre ambition de port à conteneurs. En tant que port mondial, il est essentiel que nous continuions à rester présents au plus haut niveau et que nous puissions accueillir les plus gros navires. Nous sommes toutefois conscients de l’impact de nos activités sur les environs et les résidents locaux. C’est pourquoi nous nous engageons, notamment à limiter les émissions à quai. Avec un nouveau terminal efficace et durable, nous construisons l’infrastructure portuaire de l’avenir. »

Pour plus d'informations : 
portofantwerpbruges.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)