« Les premiers envois en route pour la Chine »

La saison des agrumes 2022/2023 en Israël commence tôt

La saison des agrumes 2022-2023 d'Israël a commencé quelque 2 à 3 semaines plus tôt que d'habitude avec les premières expéditions en route vers la Chine. Michael Amar, directeur du marketing de Kibboutz Alumim en Israël : « Avec les premières expéditions en route vers la Chine, le manque de navires disponibles et les coûts d'expédition élevés s'avèrent déjà être des défis importants. Nous avons commencé à récolter environ 2 à 3 semaines plus tôt que d'habitude, les oranges, les citrons et les pomelos ayant été les premiers à être emballés ces dernières semaines. Le volume global est plus faible et comme indiqué dans toutes les exploitations de notre région, il s'agit d'une autre saison morte avec des rendements faibles ou, au mieux, moyens. »



Michael Amar est inquiet : « La précédente saison d'agrumes en Israël a souffert des dommages causés par le gel précoce, des coûts d'expédition et de logistique très élevés et des retards pour atteindre les ports de destination. Les frais d'expédition restent élevés et le début de la saison ne sera pas aussi bon que nous l'espérions, avec des défis multiples et sérieux à surmonter. Même après avoir cueilli et exporté une partie de nos oranges, nous ne savons toujours pas quels seront les prix. Aucune entreprise ne garantit un prix en raison des incertitudes liées à l'expédition. Au niveau mondial, les frais de transport sont moins élevés que l'année dernière, mais cette baisse des prix n'a pas encore atteint Israël. Nous attendons toujours. J'espère que tout ira bien. Mais nous ne savons pas. »



Le pomelo rouge (Chandler) 
Amar commercialise des agrumes pour un certain nombre de kibboutzim situés dans la région nord-ouest du Néguev en Israël, y compris son propre kibboutz, qui exploite un total de quelque 40 hectares. Les fêtes religieuses qui ont eu lieu ces dernières semaines en Israël ont entraîné un début de saison plus lent, car beaucoup de gens sont en vacances.


Amar s'attend à des rendements plus faibles

« Nous avons chargé des Sweeties pour la Chine, malgré l'absence d'indication claire sur les prix. La demande est bonne et plus nous pouvons emballer tôt dans la saison, plus nous pouvons envoyer. Il y a également une demande de la part d'autres marchés en Europe et aux États-Unis, mais une fois encore, il n'y a pas encore d'accord sur les prix. »

Pour plus d'informations : 
Michael Amar
Kibbutz Alumim 
Tél. : +972 54779 2842 
michaela@alu.org.il   
www.alumim.co.il 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)