Frutos del Campo intègre dans sa gamme des butternuts biologiques

« Les hectares consacrés aux courges semblent avoir diminué cette année en Europe »

Tout indique que la saison à venir sera bonne pour le butternut, surtout le biologique. Et c'est précisément le nouveau produit que la coopérative Frutos del Campo de Rioja a ajouté à son portefeuille cette saison.

« À Frutos del Campo, nous cherchions un produit alternatif pour faire la rotation des cultures dans les exploitations d'artichauts au lieu de les laisser en jachère et, après avoir réalisé différentes études analysant les légumes qui pouvaient s'adapter à notre calendrier de production, nous avons opté pour le butternut », explique Rodrigo Mauleón.

« Cette année, nous avons réalisé notre premier essai en production biologique et, bien que la surface soit petite, nous allons avoir une bonne récolte. Le plus important est qu'il y ait une demande du marché pour ce produit. En fait, bien que la récolte principale ait lieu la semaine prochaine, nous fournissons déjà des clients depuis plusieurs semaines et l'acceptation de notre butternut biologique a été plutôt positive. » 

Tout comme les prix, « qui pour l'instant sont assez bons », souligne Rodrigo, à une saison où, selon le secteur lui-même, la demande de courges pourrait être élevée en raison de la baisse de production sur le continent. « Souvent, dans le secteur des légumes, il est difficile d'avoir une référence claire de tout ce qui a été planté en Espagne ou en Europe. Selon les retours lors du Fruit Attraction, cette année, en raison des conséquences climatiques en Espagne et en Europe, comme la sécheresse persistante que nous avons subie, il semble que les hectares consacrés à la courge aient diminué par rapport aux années précédentes, ce qui nous amène à penser que les perspectives pour cette saison seront très positives. » 

« Nous sommes très satisfaits et optimistes du départ que nous avons pris, même si nous savons que les circonstances économiques actuelles sont difficiles et que la crainte est de savoir ce qui va se passer avec la consommation. » Les dernières données du Ministère de l'Agriculture, de la Pêche et de l'Alimentation concluent que la consommation de légumes et de pommes de terre dans les ménages espagnols jusqu'en juillet a connu une baisse considérable de 13,4 % en volume.

« Le point positif est que nous avons un bon produit au niveau commercial et, bien que la consommation de légumes en général ait diminué, la production n'a pas été élevée. Il ne reste plus qu'à ce que, en plus de nos clients, d'autres personnes sachent que nous aurons des volumes disponibles. » 

« Nous allons avoir une réduction de 35 % de la récolte de poires par rapport à l'année dernière, qui était exceptionnelle » 
La coopérative basée à Aldeanueva de Ebro est aussi actuellement plongée dans sa campagne de fruits à pépins biologiques. « Nous terminons la récolte des pommes avec les dernières pommes Fuji. Dans cette zone, la production n'a pas subi de pertes dues au froid et nous aurons une récolte similaire à celle des années précédentes, même si les calibres seront un peu plus petits. Mais nous allons avoir une réduction drastique de la récolte de poires. » 

« Bien que nous n'ayons pas été touchés par le gel dans notre région, nous avons subi pas mal de vagues de chaleur pendant l'été. Les arbres ont essayé de rester en vie et ont cessé d'envoyer la sève vers les fruits, nous avons donc les mêmes unités de poires mais une réduction de taille qui va nous amener à avoir une production inférieure de 35 % à celle de l'année dernière », lorsque, rappelle Rodrigo Mauleón, la récolte a été exceptionnelle dans la coopérative. « La rentabilité des agriculteurs cette année va être fortement affectée. D'une part, en raison de cette baisse de production et, d'autre part, en raison de l'augmentation significative du coût des intrants. » 

Nouveaux lancements pour la saison prochaine
Les fruits à pépins ont été le principal produit frais de Frutos del Campo, qui a élargi son portefeuille avec l'artichaut biologique et maintenant avec le butternut, bien que ce ne soient pas les seuls produits avec lesquels la coopérative envisage de travailler. « Dans le cadre de la recherche de nouveaux produits à mettre en œuvre dans notre coopérative qui, en plus de s'inscrire dans notre calendrier et d'être demandés sur les marchés, apportent une rentabilité à nos membres, nous en avons identifié quatre autres que nous prévoyons de lancer l'année prochaine ». 

Pour plus d'informations : 
Frutos del Campo
Av. Gonzalo de Berceo, 81
26559 Aldeanueva de Ebro, La Rioja (Espagne)
Tél. : +34 941 14 23 26
info@frutosdelcampo.es 
http://frutosdelcampo.es/ 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)