Azienda Agricola Arancia Doc

La baisse de la consommation de fruits et légumes affecte également les canaux en ligne

« Chaque campagne concernant les agrumes présente ses défis, mais celle d'aujourd'hui les cumule, à commencer par : le changement climatique, l'augmentation des prix de l'énergie et de la logistique qui s'entremêlent avec le pouvoir d'achat limité des familles. Tout cela a des conséquences négatives sur la consommation de fruits et légumes. Preuve en est, ces jours-ci, avec l'envoi des premières cargaisons d'agrumes (Navel, clémentines et citrons). Nous commercialisons les fruits exclusivement par le biais du commerce électronique, dont nous sommes les pionniers depuis quinze ans. Pour la première fois, nous observons que le lot d'agrumes le plus populaire n'est plus le lot de 17 kg, mais le format mixte de 10 kg composé de citrons, de mandarines et d'oranges », explique Francesco Politino, fondateur avec Sebastiano Di Dio Campisi de la ferme Arancia Doc.


Francesco Politino fondateur avec Sebastiano Di Dio Campisi de la ferme Arancia Doc

Francesco et Sebastiano sont deux jeunes producteurs siciliens qui, fatigués des lois du marché et des coûts insoutenables d'une longue chaîne d'approvisionnement, ont décidé depuis quinze ans de s'appuyer sur des canaux alternatifs pour commercialiser leurs agrumes. Sur les soixante hectares de leur propriété, ils produisent des mandarines, des clémentines Nova, des mandarines Etna, des mandarines Ciaculli tardives, des oranges Monreale, des variétés Navel, Moro, et enfin la Tarocco Gallo, une variété d'orange Tarocco, la « reine » par excellence des oranges à pulpe pigmentée. Ils sont les pionniers de la vente en ligne, avec un marché qui s'étend sur toute l'Italie et l'Europe. La spécificité des agrumes commercialisés a été reconnue par l'attribution de l'indication géographique protégée (IGP) « Arancia Rossa di Sicilia », afin de caractériser et de valoriser cette production typique de la Sicile.

« On s’attend à une campagne d’agrumes avec des volumes réduits d'environ 40 %, explique Francesco Politino, en raison du changement climatique et en particulier de la forte chaleur du mois de mai, qui a exacerbé la chute des fruits, surtout pour les vieilles plantes. La qualité était bonne et les calibres des agrumes étaient excellents, cotés à 2,50 euros/kg contre 1,20-1,60 euro/kg lors de la campagne précédente. Cela est dû à l'augmentation des coûts tout au long de la chaîne d'approvisionnement : des emballages au diesel, du carton à l'électricité, en passant par les engrais. La crainte est maintenant la baisse de la consommation, en raison des trop nombreuses dépenses que les familles doivent supporter dans ce contexte difficile. »

L'inquiétude généralisée pour cette campagne d'agrumes particulière est que le produit, qui arrive sur les étagères à des prix assez élevés, pourrait provoquer un effondrement de la demande, étant donné qu'il ne s'agit pas de produits de première nécessité. C'est pourquoi il est à craindre que le secteur des fruits et légumes soit le plus durement touché par la baisse de la consommation et la hausse des prix.

Le commerce électronique est un canal commercial qui a évolué au fil des ans, notamment en 2020 avec la pandémie.

« Nous commercialisons environ 1 000 tonnes d'agrumes aux familles et aux consommateurs qui choisissent la filière courte, avec deux jours entre la récolte et la livraison. Les clients ne peuvent guère trouver des niveaux de fraîcheur similaires de la matière première dans les supermarchés. En outre, les détaillants locaux de fruits et légumes ont pratiquement disparu, à l'exception de la grande distribution organisée. En moyenne, nos clients passent deux commandes par mois, avec une clientèle de 50 000 ménages qui achètent en ligne. Nous sommes nés avec cette entité, dont nous sommes les pionniers, et nous voulons continuer ainsi. »

« Malgré la baisse des quantités d'agrumes, je prédis une longue campagne, qui durera au moins jusqu'en mai en raison de la baisse de la consommation. L'espoir sur lequel nous comptons maintenant est une manœuvre politique qui rééquilibrera les coûts énergétiques et les dépenses accrues, afin que la famille moyenne puisse faire face aux dépenses supplémentaires. Nous emballons notre produit dans des boîtes de style américain de 10 ou 17 kilos, sans frais supplémentaires pour l'expédition. Les commandes comprennent généralement des mélanges d'agrumes assortis que nous expédions en Italie et dans toute l'Europe, notamment en Allemagne, en France, aux Pays-Bas et en Angleterre. »

Pour plus d'informations :
Azienda Agricola Arancia Doc
de Pol Politino Francesco
Via Fiume, 32
95046 Palagonia (CT)
Tél. : +39 320 9792914
info@aranciadoc.com
www.aranciadoc.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)