Rodrigo Rivas, Grupo San Silvestre :

« Nous avons déjà des poivrons Kapia jaunes disponibles pour l'exportation dans toute l'Europe »

Le poivron est le premier produit d'exportation du secteur des fruits et légumes en Andalousie, l'un des piliers de l'économie de la communauté autonome qui enchaîne depuis des mois des ventes record à l'étranger. Si le California, le Lamuyo ou l'Italiano sont les variétés les plus cultivées, le poivron Kapia est également présent dans les serres andalouses.

« Normalement, cette variété est cultivée au Maroc, mais elle commence à être cultivée ici, dans cette région de Grenade et d'Almería également », explique Rodrigo Rivas. « Au sein du Grupo San Silvestre, ce sera la première saison où nous allons le cultiver, plus précisément dans la zone d'Ugíjar, dans les montagnes de Grenade, où les conditions permettent de le cultiver 12 mois par an. » 

Le poivron Kapia est un poivron conique, très doux, d'un poids moyen de 150-160 grammes. « La production sera entièrement destinée à l'exportation, conditionnée dans des sacs associant des poivrons jaunes, orange et rouges. Ce type de poivron est normalement vendu dans les pays nordiques, en Suisse, en Hongrie, en Pologne et dans les pays de l'Est. » 

« Je pense que la production pourrait augmenter à Almería, mais je ne pense pas que de gros volumes comme le California, le Lamuyo ou le Palermo arriveront, car la consommation de poivrons en Espagne est très limitée au rouge et au vert », rappelle Rodrigo. En ce qui concerne la demande, poursuit le représentant commercial du Grupo San Silvestre, « cette année, on parle d'une pénurie aux Pays-Bas, mais cela ne veut pas dire qu'il y aura plus de demande. La mentalité des consommateurs dans des pays comme l'Allemagne a changé. Auparavant, quel que soit le prix d'un produit, il était vendu, mais aujourd'hui, on constate que les consommateurs achètent de manière plus prudente. La demande cette saison ira de pair avec le pouvoir d'achat des gens et, bien qu'il puisse y avoir des pics au cours de mois spécifiques où l'offre est moindre, je ne pense pas que la demande sera plus élevée que les autres années, comme beaucoup le prévoient. » 

Côté prix, le poivron Kapia, fluctue en fonction de la demande chaque semaine, explique Rodrigo Rivas, « mais nous le vendons en ce moment à 1,20 euros le kilo. »

Pour plus d'informations : 
Grupo San Silvestre 
Paraje el Romeral, Sector IV, nª 13.
La Mojonera, Almería 
info@gruposansilvestre.com 
http://gruposansilvestre.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)