« Les clients étrangers importent moins de Honey pomelos »

La saison intérieure chinoise du Honey pomelo a commencé en août. Même si le coût d'expédition a été réduit, l'exportation de pomelos chinois est confrontée à de nombreux défis en raison de la réduction du pouvoir d’achat des consommateurs en Europe et de la situation en Russie et en Ukraine.

Wen travail pour Pinghe Flourish Fruit Industrial, un exportateur de pomelos. « La zone de plantation du Honey pomelo n'a pas changé de manière significative cette saison par rapport aux années précédentes. Il y a eu moins de pluie avant la récolte, ce qui a entraîné une diminution de la taille des fruits et des fruits fendus, d'où une réduction significative du rendement. »

« En termes d'exportations, cette année les expéditions devrait durer jusqu'à la fin du mois de décembre. Le marché d'outre-mer est toujours principalement en demande de pomelos blancs et une petite partie de pomelos rouges. Le prix d'exportation actuel n'est pas très différent de celui des années précédentes. Le volume de nos commandes est plus élevé que celui de l'année dernière. Il y a une légère augmentation, mais c'est toujours beaucoup moins que les années normales. De nombreux clients ne sont pas optimistes quant au pouvoir de consommation en Europe et ont réduit leurs achats. D'autre part, le fret maritime a tendance à baisser, de sorte que le coût du transport est inférieur à celui du trimestre précédent. » explique Wen.

La Russie a toujours été l'un des principaux marchés d'exportation de Pinghe Flourish Fruit Industrial. « En raison la guerre russo-ukrainienne, bien que la Russie ait rétabli les qualifications d'approvisionnement à l'exportation de certaines entreprises, dont la nôtre, presque aucun navire ne peut accoster à Saint-Pétersbourg normalement. De sorte qu'ils ne peuvent utiliser que des camions ou des chemins de fer, ce qui est compliqué et coûteux. »

« Concernant le marché intérieur, les ventes de notre pomelo Honey sont généralement bonnes cette année et les variétés haut de gamme sont en pénurie. »

Pinghe Flourish Fruit Industrial dispose d'une plantation de 120 hectares dans le comté de Pinghe, dans la province du Fujian. C’est la principale zone de production de pomelos en Chine et leur plantation a obtenu la certification GAP. « Pour garantir la qualité des fruits, nous avons supprimé cette saison les traditionnels filets en plastique et rubans décoratifs sur l'emballage extérieur des fruits et n'avons conservé que le film à la surface du pomelo chinois. Cela évite la pourriture et les dommages causés par les insectes, et réduit aussi la quantité de plastique jusqu'à 60 %. Je pense qu'à l'avenir, de plus en plus de clients incluront les concepts de protection de l'environnement des fournisseurs dans leur évaluation et les entreprises qui optimisent les emballages pourront se démarquer sur le marché. »

Le pomelo chinois a certaines exigences en matière de conservation et le fait de disposer de son propre entrepôt réfrigéré est un avantage majeur pour Pinghe Flourish Fruit Industrial. « Alors que la saison du Honey pomelo est à mi-chemin, le volume exportable sur le marché diminue aussi progressivement. Récemment, nous avons aussi délibérément ralenti la vitesse de vente et mis une partie des fruits en chambre froide. Lorsqu'il y a une pénurie sur le marché, nous pouvons toujours approvisionner les clients existants. »

Plus d'informations :
Wen Mindong 
Pinghe Flourish Fruit Industrial Co., Ltd
Tél. : +86 592 5314 087 / +86 189 6511 5427
wmd@flourishfruits.com   
www.flourishfruits.com  


Date de publication:
© /



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)