Ivo Koopmans et Mario Volkers, DHL Global Forwarding :

« Les gens pensent que DHL est une grande entreprise, mais aucune expédition n'est trop petite »

Le jeudi 27 octobre, lorsque le premier coup de pioche a été donné sur le nouveau site de DHL Global Forwarding aux Pays-Bas, une véritable étape a été franchie pour l'acteur de la logistique. « Nous sommes impatients d'emménager dans nos nouveaux locaux à Schiphol », commence Ivo Koopmans.

« Sur les 23 000 m², 1 300 m² seront dédiés à la manutention des denrées périssables. Ce nouveau bâtiment permettra de réunir toutes les disciplines. De plus, nous pourrons effectuer tous les services sous le même toit, mais en utilisant des chambres froides séparées, aux températures souhaitées. En somme, un rêve deviendra réalité au quatrième trimestre de l'année prochaine. »


Eelco Ouwerkerk de Segro Nederland (à gauche) et Henk Venema, PDG de DHL (à droite), fêtant le début de la nouvelle construction.

Ivo (photo de droite) est responsable du fret aérien périssable chez DHL ACE (Advanced Coolchain Experience). Grâce à son réseau mondial, cette division peut garantir un service logistique de bout en bout.

« Ce réseau signifie que nous pouvons garantir l'entrée dans presque tous les aéroports européens, soit via nos bureaux, soit avec le concours de partenaires », explique Ivo.

Selon lui, la situation du marché de l'exportation de fret aérien varie fortement d'une destination à l'autre. « En règle générale, la demande de fret aérien périssable est élevée. Cela se manifeste dans les commandes de contrats de fret aérien de cet hiver. »

Pourtant, des destinations comme le Qatar restent difficiles. « Presque tous les vols à destination de ce pays sont remplis de marchandises liées à la FIFA, ce qui affecte les tarifs et la capacité. Nos solutions d'affrètement offrent une solution sur plusieurs destinations. Nous pouvons offrir davantage de capacité et des tarifs fixes. Les clients aiment cette sécurité », explique Ivo.

Meilleure disponibilité des équipements frigorifiques
Son collègue, Mario Volkers, responsable du fret maritime chez DHL, constate également de nettes différences sur le marché. « Les traversées depuis l'Amérique du Sud sont actuellement un sujet particulièrement sensible. Les compagnies maritimes ont ouvert plusieurs routes supplémentaires. En revanche, le commerce en provenance et à destination de l'Asie reste à la traîne. »

« Comme par hasard, les prix des compagnies maritimes diminuent pratiquement chaque semaine. Dans une interview précédente, j'étais assez critique à l'égard des compagnies maritimes. Les relations se sont grandement améliorées depuis. Les possibilités d'importation et d'exportation ayant considérablement augmenté, nous pouvons faire profiter nos clients de l'amélioration de la disponibilité des équipements frigorifiques. »

DHL a commencé à déployer ses activités sur le segment des conteneurs réfrigérés en Amérique du Sud. « Là-bas, notre société dispose d'un comptoir frigorifique dans chaque pays », poursuit Mario. « Nous commencerons plus tard en Asie, puis en Europe, avec Rotterdam comme port (de transit) majeur. De nombreux fruits y entrent ou y transitent. Parallèlement, le déploiement de nos services frigorifiques continue d'évoluer. Par exemple, nous avons récemment ouvert des bureaux reefer au Royaume-Uni et en Afrique du Sud. »

« Cela fait incontestablement progresser notre stratégie. Nous voulons décharger les clients existants et potentiels de l'importation et de l'exportation dans les pays de provenance et de destination. Cette présence locale fonctionne vraiment. En travaillant avec des locuteurs natifs, mais surtout, avec des lignes de communication courtes, vous construisez une relation de confiance. Cela s'applique tant au niveau commercial qu'opérationnel. Les gens ne veulent pas rester bloqués à faire des appels, ils ont besoin d'un contact direct », explique Mario.

Un guichet unique
« La force de DHL Global Forwarding réside dans le fait que nos solutions de fret aérien et maritime se complètent parfaitement. Là où il y a des opportunités, Ivo et moi mettons toujours en avant les possibilités offertes par les autres moyens de transport. Notre présence massive au salon Fruit Attraction à Madrid en est un parfait exemple. DHL était présent avec quelque 30 collègues de divers pays, ce qui nous a permis de promouvoir le plus largement possible notre gamme de services en tant que guichet unique. Cela a été très bien accueilli. »

Ivo souligne que les parties ne doivent pas hésiter à s'adresser à DHL pour des solutions hors normes, tant pour l'importation que pour l'exportation. « Chaque jour, nous remarquons encore que certaines entreprises considèrent DHL comme une grande entreprise et s'en méfient. Mais aucun envoi n'est trop petit pour nous. L'autre jour, nous avons été chargés de gérer un petit envoi de pousses de bambou pour les pandas du zoo de Doha. Nous le faisons avec autant de plaisir que 24 palettes de légumes ». 


À gauche : l'équipe de fret aérien DHL ACE / À droite : le stand de DHL au salon Fruit Attraction

Pour plus d'informations :
Ivo Koopmans / Mario Volkers
DHL Global Forwarding
Mario.volkers@dhl.com / Ivo.koopmans@dhl.com
https://www.dhl.com/nl-en/home/our-divisions/global-forwarding/special-expertise/perishable-logistics.html


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)