L'industrie sud-africaine de la myrtille rattrape le temps perdu

L'industrie sud-africaine de la myrtille rattrape le temps précieux perdu lors de la récente grève des travailleurs portuaires. Ce week-end, 3 500 tonnes de myrtilles ont quitté Le Cap à destination du Royaume-Uni et de l'Europe.

« Bien qu'il s'agisse d'un volume important dans le contexte sud-africain, c'est un volume qui peut être facilement absorbé par les marchés du Royaume-Uni et de l'UE. Nous pensons que cela coïncidera avec la diminution de l'offre sud-américaine et la reprise des exportations sud-africaines », explique Elzette Schutte, responsable des opérations chez BerriesZA.

« Le moment de la grève du travail n'était pas idéal pour le marché de l'exportation de myrtilles, mais les exportateurs et leurs équipes logistiques ont pris des dispositions pour les retards grâce à une capacité de stockage frigorifique supplémentaire, une utilisation accrue du fret aérien et une réorientation des fruits vers des marchés alternatifs et mieux adaptés. »

« Les marchés de l'UE et du Royaume-Uni continueront d'être pleinement desservis cette saison, les routes maritimes revenant aux horaires d'avant la grève dans les deux prochaines semaines. L'industrie sud-africaine des fruits rouges est fière de la qualité de ses produits et nous nous attendons à ce que ce niveau de qualité soit maintenu tout au long de la saison, répondant ainsi aux attentes des détaillants britanniques et européens. »

Elle remarque qu'avant les récentes perturbations, la logistique d'exportation par conteneur montrait une efficacité bien meilleure depuis les défis causés par le Covid-19. « L'industrie s'est engagée activement auprès des fournisseurs de services de terminaux à conteneurs sud-africains pour faciliter ce retournement de situation ».



Les variétés exportées représentent le meilleur
Les exportations de myrtilles vers l'Europe depuis le début de l'année sont actuellement inférieures de 17 % aux prévisions en raison des perturbations, mais l'industrie prévoit de combler ce déficit dans les semaines à venir grâce à la forte demande actuelle de myrtilles sud-africaines. Les exportations vers l'Europe représentent 50 % du marché d'exportation sud-africain.

« Nous sommes confiants quant à la qualité des myrtilles en provenance d'Afrique du Sud cette saison, car nous avons connu des conditions météorologiques favorables, ce qui a permis d'obtenir de bons rendements dans tout le pays. Les variétés de ce lot représentent le meilleur des myrtilles sud-africaines. Nous avons également connu un début de saison plus lent, de sorte que nous ne prévoyons pas un marché surapprovisionné. »

Les réceptionnaires ont été bien informés de l'augmentation des volumes en cours. La récolte totale prévue pour la saison est de 25 000 tonnes de myrtilles, exportées vers un certain nombre de marchés internationaux.

Pour plus d'informations : 
Elzette Schutte
BerriesZA
elzette@berriesza.co.za 
berriesza.co.za


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)