Reportage photo Asia Fruit Logistica 2022

L'Asia Fruit Logistica a eu lieu début novembre à Bangkok, en Thaïlande. Une véritable effervescence, alors que les visiteurs ont pu se rencontrer en chair et en os pour la première fois depuis trois ans.

Les exposants étaient très satisfaits de la qualité du public et beaucoup d'entre eux ont enchaîné rendez-vous et réunions pendant trois jours, et accueilli de nombreux passants.

Cliquez ici pour voir le reportage photo

Tous s'accordent pour préférer la localisation et le site d'exposition, mettant l'accent sur l'Asie du Sud-Est, alors que les éditions précédentes étaient très centrées sur la Chine. Et comme de nombreux visiteurs séjournent à Bangkok lors du salon, ils ont pu apprécier la région et voir son potentiel.

Un inconvénient mentionné par les exposants était qu'il est plus difficile d'apporter des échantillons de fruits et légumes en Thaïlande du fait des protocoles strictes, ce qui n'est pas le cas à Hong Kong.

L'Australie et la Nouvelle-Zélande étaient très représentées. La saison estivale commence dans ces pays et le moment était bien choisi pour convenir de nouveaux programmes - la Nouvelle-Zélande venant d'obtenir l'accès à la Thaïlande pour les oignons, le moment était donc parfait.

Les années précédentes, le Royaume-Uni était peu présent, mais cette année, quelques entreprises ont fait le déplacement pour explorer les marchés asiatiques, le marché britannique étant extrêmement difficile.

Cliquez ici pour voir le reportage photo

Les entreprises espagnoles et italiennes étaient désireuses de développer leurs exportations dans la région et les pays qui exportaient auparavant vers la Russie, notamment le Pakistan et la Pologne, se tournent vers les marchés d'Asie du Sud-Est.

Les exportateurs grecs de kiwis ont suscité un grand intérêt de la part des acheteurs indiens en raison de la suspension d'exportation depuis l'Iran. La pomme belge a également attiré l'attention des importateurs indiens. Il a été dit que, bien que le marché indien présente un énorme potentiel, il est délicat et demande à faire preuve de prudence.

Très peu d'entreprises chinoises avaient fait le déplacement en raison des restrictions en cours. Zespri, qui est normalement incontournable sur ce salon, n'était pas au rendez-vous. Un autre pays qui a manqué à l'appel était les Pays-Bas, seules quelques entreprises exposaient, dénotant un stand néerlandais inexistant.

Cliquez ici pour voir le reportage photo


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)