Vincent Keesenberg, d'Origin Fruit

« La période pluvieuse précédant la récolte des litchis en Afrique du Sud facilite le calibrage »

Les précipitations généreuses tombées il y a trois semaines étaient parfaitement à l'heure pour les litchis précoces d'Ismyline à Malelane, dans la province de Mpumalanga.

« La pluie a contribué à augmenter la taille des fruits : alors que l'année dernière nous avions plutôt des fruits moyens à gros, cette année il y a plus de fruits XL et XXL », explique Vincent Keesenberg d'Origin Fruit, une entreprise spécialisée dans l'exportation de fruits exotiques.

« Nous sommes très reconnaissants pour cette belle récolte et nous récolterons probablement 10 % de fruits supplémentaires par rapport a l'année dernière. Cette saison, nous avons eu un bon départ précoce et nous sommes aujourd'hui revenus à la normale en ce début novembre. L'année dernière, nous n'avions pu commencer que la dernière semaine de novembre. »

La saison ayant été très tardive l'année dernière, la fenêtre pour le fret aérien des litchis vers la France avant l'arrivée du premier bateau de litchis de Madagascar avait été très courte. On avait expédié environ 5 % de la récolte par avion la saison dernière : cette année sera très différente, avec environ 80 % de la récolte prévue pour le fret aérien. Le premier navire en provenance de Madagascar est attendu vers le 8 décembre 2022.

« Les prix des litchis chutent facilement de 60 % lorsque les litchis arrivent de Madagascar. Donc pour le moment, nous prenons l'avion autant que possible, environ trois fois par semaine vers l'Europe et deux fois vers le Moyen-Orient. »

Il note qu'il a reçu beaucoup plus de demandes du Moyen-Orient et de l'Extrême-Orient pour des litchis par avion.

Tant que les prix seront élevés en France et dans le reste de l'Union européenne, 80 % de la récolte sera envoyée en Europe, un pourcentage plus faible étant réservé pour le Moyen- et l'Extrême-Orient.

Dans les semaines à venir, la répartition entre l'UE et les pays plus lointains pourrait être de 60/40.

La nouveauté pour cette saison, c'est que les litchis Ismyline seront également envoyés au Canada.

Les litchis souffrent de l'affaiblissement du pouvoir d'achat
L'année dernière, lorsque la récolte des litchis a finalement commencé, les consommateurs sud-africains étaient déjà dans un état d'esprit de vacances estivales festives, avides de fruits de fête comme les litchis et les mangues.

Cette année, observe Vincent, le prix des litchis sur le marché local n'ont pas su être maintenus, pas même une semaine.

Il est évident que le pouvoir d'achat des consommateurs est mis à mal, tant au niveau national qu'international.

« En Europe, nous entendons dire que les consommateurs sont sous pression et que les prix sont facilement inférieurs d'un euro par rapport à ceux de l'année dernière. Heureusement, nos tarifs de fret aérien sont favorables cette année, ce qui a beaucoup à voir avec les bonnes relations que nous entretenons avec les acteurs du transport aérien. Planifier à l'avance et respecter le calendrier est essentiel pour établir de bonnes relations avec les agents de transport et les compagnies aériennes ». 

Pour plus d'informations :
Vincent Keesenberg
Origin Fruit (Pty) Ltd
Tél. : +27 82 561 3278
www.originfruit.co.za 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)