Raisin indien : des prix similaires à l'année dernière

« Les conditions climatiques actuelles sont parfaites pour le développement sain de la culture »

La saison du raisin indien a connu quelque retard en raison de pluies excessives, déclare Samir Singh, promoteur commercial pour l'exportateur Mersel Foods : « L'excès de pluie sur une longue période a retardé les travaux de taille de 2 à 3 semaines dans la principale région de culture du raisin, Nashik, ce qui signifie que la récolte sera elle aussi repoussée de quelques semaines. Actuellement, les conditions météorologiques sont parfaites pour la croissance optimale et saine des vignes et restent favorables dans les semaines à venir. Nous nous attendons à un bon volume et à une récolte de qualité. Un volume appréciable sera disponible pour l'exportation à partir de mi-février jusque mi-avril. »

Les raisins précoces sont déjà exportés, explique Singh. Mais les prix pour le transport vers les marchés russes sont très élevés. « Les raisins précoces de la région de Satana dans le Maharashtra ont déjà trouvé leur chemin de la Russie. Mais la saison des pluies qui s'est prolongée jusqu'au début du mois d'octobre a eu un impact négatif sur la qualité de la récolte précoce. La plupart des compagnies maritimes n'exploitent actuellement pas de navires à destination des ports russes. Celles qui le font pratiquent actuellement des taux de fret astronomiques, de l'ordre de 10 500 USD pour un conteneur frigorifique de Mumbai à Novorossiysk. Nous commencerons à exporter vers la Russie à partir de la semaine 48. »

Heureusement, la Russie n'est pas le seul débouché vers lequel Mersel Foods exporte. L'entreprise travaille également à introduire de nouveaux emballages afin de réduire l'utilisation du plastique : « Cette saison, nous poursuivons le commerce avec nos marchés existants, qui sont l'Europe, le Royaume-Uni, la Russie et le Canada. Thompson est notre principale variété de raisin à l'exportation ; nous proposons également quelques volumes des variétés Sonaka, Crimson et Flame. La saison dernière, nous avons fait un essai réussi avec des barquettes en papier comme alternative aux barquettes en plastique. Cette année, nous prévoyons de fournir cet emballage sur une base régulière. Bien que nous ayons prévu d'exporter environ 400 conteneurs cette saison, nous attendons avec intérêt et prudence la réaction du marché aux raisins péruviens et sud-africains sous l'impact des coûts énergétiques élevés et de l'inflation en Europe. »

Singh souligne que l'Inde est l'un des pays qui n'a pas à faire face à une énorme inflation ou à des prix de l'énergie démentiels, ce qui est positif pour les prix globaux du raisin. « L'Inde a été en grande partie immunisée contre les coûts énergétiques élevés qui provoquent actuellement une hyperinflation et une réduction de la demande de produits de consommation dans de nombreux pays. Les prix de notre raisin devraient se maintenir plus ou moins au même niveau que ceux de l'année dernière. Le coût élevé de l'énergie dans de nombreux pays a entraîné une nouvelle hausse du coût des matériaux d'emballage importés, bien qu'une réduction sensible des frais de transport maritime vers l'Europe soit attendue pour la saison à venir, ce qui atténuera un peu la pression sur le coût au débarquement du raisin indien en Europe. Dans l'ensemble, nous sommes assez inquiets de la réponse du marché aux défis qui prévalent en Europe et au Royaume-Uni. La situation imprévisible en Russie nous tient aussi en haleine », conclut-il.

Pour plus d'informations :
Samir Singh
Mersel Foods Pvt. Ltd.
Tél. : +371-29516075
samir@unisel.lv 
www.merselfoods.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)