Une forte teneur en antioxydants, vitamine C, potassium et fibres

Les myrtilles du Chili, un superaliment qui consolide sa position dans le monde

Au cours des dernières décennies, le Chili est devenu exportateur d'une grande variété de produits qui atteignent aujourd'hui plus de 170 marchés, répondant à des normes de production et de qualité mondiales exigeantes, grâce à une forte collaboration entre les institutions publiques et le secteur privé. Le Chili est aujourd'hui un fournisseur fiable et durable, qui implique un fort respect de la tradition et de l'origine, avec un nombre important de personnes qui se consacrent aux différentes étapes de la production dans un lien particulier de soin avec leur terre et leur territoire.

Le Chili est aujourd'hui le premier exportateur de fruits de l'hémisphère sud et notamment en ce qui concerne les cerises et les prunes. Le pays dispose également d'un large éventail de fruits dans son portefeuille d'exportations, notamment la myrtille, un fruit dont la culture commerciale a commencé au Chili au milieu des années 1980, pour atteindre un plus grand degré d'expansion à partir des années 1990, avec un grand nombre de variétés adaptées aux conditions géographiques de la zone centre-sud du pays.

 Selon l'analyse des experts, la superficie plantée a augmenté de 4 000 hectares en dix ans (+30 %), tandis que les exportations de myrtilles fraîches ont augmenté de 23 %, pour atteindre un pic de 117 000 tonnes lors de la saison 2020/21.

Cela a conduit le pays à se positionner comme l'un des principaux exportateurs mondiaux de myrtilles fraîches, atteignant une expédition record au cours de la saison 2020/2021, avec une augmentation de 6 % du volume par rapport à la saison précédente. On estime que le remplacement des variétés et les nouvelles technologies pré-récolte et post-récolte mises en œuvre ont influencé cette augmentation.

Le marché mondial de la myrtille est en pleine croissance. Les principaux pays producteurs s'efforcent désormais d'accroître et d'améliorer leur offre, tandis que les destinations augmentent et deviennent plus sophistiquées dans leur consommation. C'est ce qu'indique Rabobank dans un rapport sur les tendances mondiales pour ce fruit, dans lequel elle prévoit des augmentations de la production au Pérou et au Mexique. Les mêmes projections suggèrent que les exportations mondiales de myrtilles pourraient dépasser un million de tonnes au cours de la saison 2025/2026, bien au-delà des 750 000 tonnes exportées en 2021/2022.

« Selon l'unité d'analyse de l'institution financière néerlandaise, la consommation par habitant aux États-Unis pourrait dépasser 1,5 kg par personne et par an, tandis que l'UE-27 et la Chine pourraient afficher une croissance cumulée d'environ 100 % et 200 % respectivement d'ici 2027, par rapport aux niveaux de 2021. »

Au Chili, la production de myrtilles est exportée entre novembre et début avril. Selon les projections, la saison actuelle devrait avoir des résultats très similaires à ceux de la saison 2021/2022. Dans le même temps, les producteurs chiliens ont amélioré les variétés afin que le fruit exprime mieux sa saveur et sa douceur. Cela a également permis de laisser certaines des variétés précédentes pour la production de fruits congelés et pour d'autres utilisations industrielles.

Importance des myrtilles biologiques
Dans le cas du Chili, la production de myrtilles biologiques a été le moteur de l'augmentation des exportations chiliennes de ce produit, les expéditions étant principalement destinées aux États-Unis et à l'Europe. Aujourd'hui, ce type de culture dans le pays équivaut à environ 17 % de la superficie totale (14 000 ha).

L'Europe est le deuxième marché le plus important pour les myrtilles biologiques chiliennes, avec une part de 20 % pour la saison 2020/21, ce qui signifie une augmentation de 17 % des volumes par rapport à 2019/20. Au total, 4 100 tonnes ont été expédiées, soit environ 600 tonnes de plus que lors de la saison 2019/20. Cela est également dû à l'accord d'équivalence entre le Chili et l'UE sur l'équivalence des normes pour la certification des produits biologiques. Aujourd'hui, les myrtilles fraîches atteignent des marchés tels que les Pays-Bas, l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie et la France, entre autres.

En vertu de l'Accord d'Association entre le Chili et l'Union européenne, les myrtilles chiliennes entrent sur le marché en franchise de droits et, d'un point de vue phytosanitaire, elles ne nécessitent qu'une inspection appropriée.

Pour plus d'informations :
ProChile
Marcela Godoy
Tél. : +33 1 75 44 24 60
mgodoy@prochile.gob.cl


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)