L'approvisionnement en asperges péruviennes brièvement perturbé par des grèves

« La demande est bonne mais les prix du litchi sud-africain sont bien inférieurs à ceux des années précédentes »

La période des fêtes de fin d'année a été difficile pour les exotiques par rapport aux autres années. Un produit qui a quelque peu échappé aux difficultés en termes de ventes chez Starfruit est le litchi. « Ça roule en fait assez bien pour le moment pour ce petit exotique. Toutefois, nous constatons que les prix des bateaux en provenance d'Afrique du Sud sont nettement inférieurs à ceux des années précédentes », déclare Ive Lambert, de l'importateur belge Starfruit.

Le litchi est un produit qui ne fait pas encore partie du panier hebdomadaire dans de nombreux foyers, pourtant, le commerçant voit sa popularité grandir. « Nous les importons d'Afrique du Sud et de Madagascar. Les litchis sud-africains avaient juste deux semaines d'avance sur les autres années. Par conséquent, ils ont dû concurrencer pleinement l'approvisionnement en provenance de Madagascar. Ensuite, vous remarquez que les choses se compliquent bigrement du fait de l'offre importante. Normalement, les litchis arrivent d'Afrique du Sud entre Noël et le Nouvel An, mais les premiers étaient déjà là le 14 décembre. »

« Toutefois, la qualité des fruits d'Afrique du Sud est bien meilleure que celle des fruits de Madagascar », poursuit Lambert. « Par conséquent, ces litchis s'écoulent bien, mais comme l'offre est abondante, on n'a fait pas fait les prix élevés des années précédentes. »

Les pitahayas sont un autre concurrent de l'importateur. « Parmi les produits de Noël, c'est un exotique qui marche très bien. Et évidemment, pour le prix payé, on se retrouve avec un fruit relativement gros. En outre, le fruit du dragon sait toujours attirer l'attention. Nous les importons principalement du Vietnam, mais aussi de Thaïlande. Ils se vendent bien, avec des prix acceptables. »

Dans l'ensemble, Lambert qualifie néanmoins la période de Noël de plutôt calme. « Nous avons bien vendu, mais ce n'était pas la grosse folie que nous avons connu durant d'autres années. Les gens font effectivement plus attention aux dépenses. Traditionnellement, il y a toujours quelques produits qui s'épuisent avant Noël, mais cette année, ces manques se sont fait sentir dans une bien moindre mesure. Nous en avions quelque peu tenu compte, et nous avions été prudents dans nos achats. On ne peut pas se plaindre, car dans cette période autour des fêtes, on a réalisé un beau chiffre d'affaires avec les exotiques, puis le calme est revenu. »

Ainsi, selon l'importateur, il n'y a eu aucune pénurie en termes d'approvisionnement. « Il y a peu de produits dont l'offre est faible en ce moment. Les seules manques sont souvent liés au processus logistiques », explique Lambert. « Par exemple, nous avons eu des difficultés pendant une semaine pour l'approvisionnement en asperges du Pérou en raison des grèves importantes dans ce pays. Cela a considérablement perturbé la chaîne pendant un certain temps, mais la situation s'est normalisée depuis. »

Pour plus d'informations :
Ive Lambert
Starfruit Company
Tél. : +32 (0)2242 0876
info@starfruit.be 
www.groupadw.be/starfruit 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)