Floraison des arbres fruitiers et surproduction due à l'avance des cycles

Les températures élevées font des ravages dans la région de Murcia

Les températures exceptionnellement chaudes de l'automne dernier et de cet hiver ont créé des déséquilibres dans certaines productions de la région de Murcia. Les cultures saisonnières sont en avance et les arbres fruitiers fleurissent ponctuellement non seulement en janvier, mais aussi en novembre.

À Lorca et dans la vallée de Guadalentín, les plantations de laitues, de brocolis et d'artichauts sont touchées. Les agriculteurs parlent d'une surproduction de 20 % due à l'avance des cycles, ce qui entraîne une offre excédentaire et une baisse des prix du marché, comme l'a expliqué Plácido Pérez Chuecos, président de la COAG à Lorca, sur la station de radio A Vivir Tierra y Mar.

Mais en quelques mois, ce que ce temps peut également provoquer, c'est une diminution de la récolte de fruits à noyau, car le processus naturel d'hibernation des arbres est altéré, comme l'indique Antonio Moreno, secrétaire à l'agriculture de l'UPA dans la région de Murcia. Depuis novembre, il y a eu des floraisons occasionnelles. Selon lui cette situation est particulièrement préjudiciable aux variétés d'abricots extra précoces et précoces et à certaines variétés de pêches tardives.

De l'UPA, on souligne également que ces températures élevées sont nuisibles en raison de la possibilité de gelées en février ou en mars, ce qui devient courant, provoquant des changements thermiques qui finissent par affecter non seulement les cultures mais aussi la santé des arbres.

 

Source : cadenaser.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)