Astrid Etevenaux, l’AOPn Carottes de France :

« Notre représentativité est renforcée avec l’adhésion de Champs de Légumes »

Au cœur de la campagne hiver 2022-2023, Carottes de France compte désormais un nouvel acteur du bassin du Nord de la France au sein de son collectif. La société Champs de Légumes est spécialisée dans la carotte gustative de pleine terre, certifiée HVE (Haute Valeur Environnementale) et labelisée Demain la terre. Elle devrait atteindre l’IFS courant 2023 pour accompagner son développement en MDD responsables et engagées.

Après avoir accueilli trois nouveaux membres avec La Perche dans l’Allier (Xavier et Julien Aymard, Gérants) au début de l’année 2022, Otimo dans les Hauts de France (Benjamin Pontel, Directeur Général) et Champs de Légumes tout récemment, l’AOPn représente désormais les principaux bassins de production en France. « Nous sommes très heureux d’avoir accueilli un second membre de la région des Hauts-de-France jusqu’alors non représentée par notre AOPn. Cette nouvelle adhésion vient renforcer la représentativité nationale de l’AOP sur la filière que représente la Carotte qui rappelons-le, est le 2ème légume le plus consommé par les Français (hors pommes de terre). », précise Astrid Etèvenaux, directrice de l’AOPn Carottes de France.

Augustin d’Hérouël, gérant de Champs de Légumes, indique « remercier les membres de Carottes de France pour leur accueil et leur ouverture à d’autres régions de production avec un savoir-faire différent ». Bernard Guillard, président de l’AOP, se réjouit quant à lui de cette décision bénéfique pour la structuration de la filière de la carotte : « Le nombre de producteurs qui nous rejoignent témoigne de la volonté de porter haut et fort les valeurs de la production française et de son développement durable ».


Crédit photo : A. Vacheron / AOP Carottes de France

A ce jour, Carottes de France regroupe 12 adhérents répartis sur les bassins du Nord de la France (Otimo, Champs de Légumes), de la Normandie (GPLM, Agrial, Syndicat des producteurs de carottes de Créances), du Sud-Ouest (Altus, OPSO, Vitaprim, Sopa) et du Grand Sud Est (La Perche, Priméale, Arterris). « L’AOPn apporte avant toute chose de la structuration au niveau de la filière. L’objectif est de faire en sorte d’apporter une offre adaptée et équilibrée à la demande du marché afin de valoriser au mieux la production. Cela passe par quatre missions qui s’articulent autour du marché, de la technique, de la communication et de la représentation. En termes de marché, nous cherchons à savoir en amont des campagnes ce que les opérateurs projettent de faire, analysons les chiffres passés sur les ventes et les cotations, faisons chaque semaine un point sur l’évolution de la campagne et analysons l’évolution de la consommation. Nous apportons aussi notre soutien technique à la filière. Cela passe par un plan de recherche et d’expérimentation défini sur 10 ans qui vise à répondre aux demandes des adhérents, notamment sur le désherbage – problématique principale – via l’appui des stations d’expérimentation Invenio et le Sileban. Nous communiquons également collectivement sur le produit sur les réseaux sociaux via des recettes accessibles diversifiant les modes de préparation, de la pédagogie sur la culture et de la valorisation des atouts nutritionnels. Enfin, en termes de lobbying, nous travaillons en étroite relation avec notre interprofession INTERFEL pour suivre des dossiers comme l’évolution de la loi AGEC, afin de défendre au mieux l’intérêt de nos adhérents et notre filière ».

Pour plus d’informations :
Astrid Etèvenaux
AOP nationale Carottes de France
astrid.etevenaux@carottes-de-france.fr  
www.carottes-de-france.fr  

 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)