Raphaël Martinez, AOP Pêches et Abricots de France :

« Nous commençons l’année dans une dynamique intéressante et très motivante »

L’AOP Pêches et Abricots de France a mobilisé son réseau technique la semaine dernière à la Chambre d’agriculture du Gard pour faire le point sur les sujets d’intérêt pour les producteurs français de fruits à noyau et préparer la saison 2023. Cette année, ce sont près de 50 techniciens, expérimentateurs, conseillers et producteurs qui ont participé à la réunion. « Nous nous réunissons chaque année, mais cette rencontre a pris un caractère particulier, avec une participation importante et un nombre de sujets qui s’accroît. Quasiment toutes les entreprises étaient représentées, ce qui confirme d’une part l’intérêt que portent les acteurs aux sujets abordés mais également la montée en puissance du réseau », précise Raphaël Martinez, directeur de l’AOP Pêches et Abricots de France.

Réduction des substances actives autorisées : un sujet qui préoccupe les producteurs
Ainsi, un des principaux points abordés fut celui des produits phytosanitaires : « C’est un sujet qui provoque de réelles inquiétudes compte tenu de la liste de plus en plus réduite des substances actives autorisées pour les producteurs. Nous collaborons étroitement avec le Ministère de l’Agriculture (DGAL) pour ne pas laisser les producteurs sans solution ».

Vergers Ecoresponsables : un outil commun fédérateur  
La Charte Vergers Ecoresponsables fit également partie des points abordés : « C’est une démarche qui est très fédératrice car elle fait le lien avec d’autres dimensions - certifications Global GAP, qualité, RSE, séquestration du carbone – et les autres filières fruitières. Il y a une réelle montée en puissance de cette charte, outil commun fédérateur toujours aussi apprécié ».

Des perspectives précises de l’évolution de la production française à 3 à 5 ans
Un autre outil développé par l’AOP et présenté à l’occasion de la réunion est l’inventaire du verger de pêches et abricots en France : « C’est un outil indispensable aux producteurs dans la gestion de leurs vergers, car l’inventaire permet d’avoir une vision prospective de la production française en faisant des hypothèses sur le volume de production sur 3 à 5 ans par quinzaine. Ainsi, le producteur pourra choisir les variétés qu’il plante en étant précisément renseigné sur la perspective de production de chaque période de la campagne, et les variétés adaptées ».

HVE et Label Bas Carbone
La certification HVE fut également au cœur des sujets de préoccupation. « A ce jour, 83 % des surfaces de plantation sont certifiés HVE. L’objectif était de définir les perspectives de cette certification pour laquelle les producteurs doivent se battre techniquement.

Un point sur la séquestration du carbone fut également fait : « Nous réunissons des références précises sur la séquestration et l’émission de carbone, et nous approfondissons les connaissances. Grâce à divers outils – ACV (Analyse du Cycle de Vie),  Label bas Carbone… déjà en place mais que nous souhaitons voir étendre à toutes les plantations – nous serons rapidement en capacité de proposer aux producteurs de pêches et abricots des financements pour le stockage du carbone dans le verger. Nous les proposerons à nos partenaires transformateurs et distributeurs.

Cette réunion a également donné l’occasion de faire un bilan des analyses de résidus, et de lancer un observatoire technico-économique des résultats techniques des exploitations à grande échelle, dans un premier temps pour la pêche nectarine.

Autant d’informations qui seront diffusées par le réseau aux 600 producteurs pour continuer la préparation de la prochaine saison.

Pour plus d’informations :
Raphaël Martinez
AOP Pêches et Abricots de France
Tél. +33 (0)6 09 98 38 09
direction@aop-pechesabricots-france.com      


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)