Jurgen Duthoo, de Warnez Potatoes :

« Pour beaucoup, mener la saison de la pomme de terre à son terme va relever du casse-tête »

« Une saison de pommes de terre à couper le souffle. » C'est ainsi que Jurgen Duthoo, du transformateur de pommes de terre Warnez Potatoes, décrit la situation en début de l'année. « Les prix sont déjà assez élevés et pourtant, on s'attend à ce qu'ils augmentent encore. En somme, tout le monde devra se creuser la tête pour livrer des pommes de terre de bonne qualité et le plus longtemps possible. »

Cette situation est crainte depuis un certain temps sur le marché néerlandais et belge de la pomme de terre. « A leur entrée dans les hangars, la plupart des pommes de terre semblaient être de bonne qualité pour un stockage long. Pourtant, lorsqu'elles en ont été retirées, certains problèmes de qualité sont apparus. De temps en temps, nous voyons quelques points de pression et la germination est également très active en raison des fluctuations de température. Elle cause quelques dégâts ici et là, compromettant encore plus l'approvisionnement, après un rendement déjà décevant. »

« D'autre part, la demande remonte déjà lentement », poursuit Jurgen. « Aussi, les spéculations sur le marché d'avril vont bon train, ce qui pourrait être au sein de la filière un signal afin de chercher des lots sur le marché libre. Bien sûr, personne ne sait comment la situation va évoluer par la suite, donc l'incertitude règne. »

Problèmes de pommes de terre primeurs
Ainsi, selon le négociant, les entreprises de négoces et de conditionnement doivent d'or et déjà faire les bons choix pour être en mesure de livrer des pommes de terre de qualité aux clients le plus longtemps possible. « Les pommes de terre nouvelles ne viendront pas avant juillet. Nous devrons donc faire les efforts nécessaires pour faire perdurer le stock pendant plusieurs mois. » Les pommes de terre précoces pourraient-elles renforcer un peu l'offre ? « Cette éventualité sera évidemment examinée, mais à quel prix ? Si l'on en croit les rumeurs venues d'Espagne sur les problèmes d'irrigation, on attendra d'abord de voir s'il le pays peut offrir une qualité suffisante, qui sera en même temps assez coûteuse. Il en va de même pour Israël, donc la saison promet d'être plus qu'intéressante. »

Du côté des exportations, la demande commence tranquillement à se réveiller. « A ce niveau, c'est surtout le prix qui joue. Et c'est ce qui retient de nombreux acteurs pour l'instant. Tout le monde s'interroge sur la manière la plus efficace de procéder en termes de prix et de logistique. Après cela, les commandes augmenteront à nouveau, mais juste après les fêtes, c'est plutôt calme. Le marché s'aligne sur les nouveaux prix et la question est de savoir s'ils seront payés. Je pense que oui, mais il faut encore patienter. »

Au niveau du commerce de détail, l'emballeur constate que les box repas sont toujours très demandées. « C'est génial à voir. La commodité gagne du terrain. Ce sont de petits paquets, mais mis bout à bout, cela représente des volumes pour nous. C'est à cela que nous répondons avec nos équipements. Nous voulons produire de la manière la plus efficace possible pour répondre aux exigences des clients. C'est ainsi que nous essayons de nous adapter aux changements du marché. »

L'industrie de l'expansion
Pour la saison prochaine, Duthoo s'attend à ce que de nombreux producteurs se demandent dans quelle direction aller. « Les prix des contrats augmentent à tel point que la question se pose de savoir s'il faut aller vers les pommes de terre de consommation ou plutôt vers l'industrie de transformation. Cela créera une période tout aussi passionnante pour les emballeurs. Les superficies consacrées aux pommes de terre ne peuvent pas s'étendre beaucoup plus, donc vu l'expansion de l'industrie de transformation, l'augmentation des prix est le seul moyen d'être sûr du produit. Il n'y a qu'un nombre limité de pommes de terre et de plus en plus de demandes. »

L'entreprise Warnez Potatoes sera également représentée lors du prochain salon Fruit Logistica. « Là-bas, nous parlerons avec de nombreux importateurs afin de nous faire une idée encore plus précise de l'évolution du marché et de ce que le reste de la saison nous réserve. Nous sommes impatients d'accueillir tout le monde sur notre stand », conclut Duthoo.

Pour plus d'informations :
Jurgen Duthoo
Warnez potatoes
Tél. : +32 051 400812
info@warnezpotatoes.be 
www.warnezpotatoes.be 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)