Richard Hahne, directeur de Ziegler & Co. GmbH à propos de la saison actuelle des oranges sanguines

« Nous offrons à nos clients des produits exclusifs que l’on ne trouve pas en supermarché »

En tant que partenaire exclusif de San Lucar sur le marché de gros de Nürnberger, l'entreprise Ziegler & Co propose une gamme très large. En ce moment, l'assortiment comprend surtout des agrumes et du raisin, en accord avec la saison.


Richard Hahne sur l'emplacement du marché de gros de Ziegler & Co. GmbH 2022

Pas de produits bon marché
« La durée de conservation, la qualité visuelle et sensorielle des fruits ainsi que la fiabilité des disponibilités doivent pouvoir nous convaincre. En plus des agrumes et du raisin, nous proposons également des fruits rouges venus d'Europe. Nous vendons ces derniers en barquettes cartonnées ouvertes, car c'est ce que nos clients demandent depuis le début de la pandémie. » Pour les raisins, Hahne propose entre six et huit variétés différentes. On ne trouve pas de produits à bas prix chez Ziegler & Co. « Nous ne voulons pas proposer de produits bon marché, car il y a toujours un commerçant qui peut proposer sa marchandise à un prix encore plus bas. Ce marché est déjà bien desservi. Si la marchandise est bonne, presque personne ne veut discuter du prix », estime Hahne.

Les affaires redémarrent bien à la nouvelle année
« Entre le 31 décembre et le milieu de la première semaine calendaire, les affaires étaient plutôt calmes. Mais depuis, l'afflux de clients est à nouveau très bon », poursuit Hahne. Les oranges sanguines, par exemple, sont particulièrement appréciées. L'entreprise se fournit principalement en Italie. « Les prix des oranges sanguines sont généralement plus élevés que ceux de nos concurrents. Ce qui est important pour nous, c'est la qualité et moins le prix ou la taille des fruits. Nous proposons surtout des variétés dont on peut acheter à peine une palette. Nous voulons offrir à nos clients des produits exclusifs que l'on ne trouve pas dans les supermarchés. »

D'autant plus que Hahne remarque que les clients enclins à dépenser beaucoup d'argent pour des produits de qualité continuent à le faire. « Mais il faut avoir la marchandise à disposition de manière constante, pour pouvoir la proposer. » Parmi sa clientèle, il compte de nombreux commerçants du marché hebdomadaire, installés dans les zones résidentielles ou dans le centre-ville. Mais il a aussi des clients de Dresde et d'autres régions d'Allemagne de l'Est.

La période de commercialisation des produits spéciaux, comme les oranges sanguines italiennes, commence à peu près à la mi-janvier et se termine en avril/mai. « C'est à partir de là que nous commençons vraiment à vendre des fruits rouges. Toutefois, nous vendons déjà des fraises italiennes dès le mois de décembre. »

Le manque de personnel se répercute sur les disponibilités
Hahne n'enregistre certes pas de problèmes avec les frais de transport ou le manque de capacités, mais il y a parfois des retards en raison du manque de personnel chez ses fournisseurs - en particulier pour les légumes. « A l'exception de la toute première semaine de l'année, on a tendance à acheter plus de fruits que de légumes. Mais cela est aussi lié à la période : avant Noël, les consommateurs ne se focalisent pas autant sur les légumes. Ensuite, on choisit justement des produits passant sur les thèmes de la santé et autres, ce qui explique que la demande de certains produits maraîchers ait à nouveau augmenté. »

L'énergie n'est pas non plus un problème majeur pour l'entreprise, qui peut compter sur un entrepôt avec un grand toit sur lequel se trouve une installation photovoltaïque. « Nous avons suffisamment d'énergie à disposition. »

Contrairement à ce qu'affirment certains médias, on constate que les prix des fruits et légumes n'ont pas augmenté de manière vertigineuse. « Pour des produits comme les poivrons, les prix n'ont pas été aussi bas depuis longtemps », remarque Hahne. « Le fait que les raisins soient plus chers est également dû aux frais de transport, par exemple pour les conteneurs outre-mer ». Actuellement, l'entreprise se fournit en raisins au Pérou et en Afrique du Sud. Selon Hahne, il n'y a pas eu de pénurie. Il attribue cela à la coopération de longue date avec les fournisseurs. « Nous travaillons parfois avec eux depuis 30 ans. »

Images Ziegler & Co. GmbH

Pour plus d'informations :
Richard Hahne
Ziegler & Co. GmbH
ziegler.obst@gmail.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)