Ersan Yildizak, disFruta Fruchtimport Ltd, sur les tomates turques

« Les prix remontent lentement notamment du fait de la forte demande en Europe »

Le prix élevé des tomates donnent le coup d'envoi de la saison pour disFruta Fruchtimport Ltd, en ce qui concerne les marchandises en provenance de Turquie. « Chaque semaine, nous commercialisons 6 à 8 camions remplis de tomates que nous nous procurons en Turquie, en Espagne et au Maroc », explique Ersan Yildizak, directeur général. Les tomates sont commercialisées exclusivement auprès de grossistes en Allemagne, aux Pays-Bas et dans d'autres pays.

Après avoir connu des fluctuations de qualité liées à la température, l'entreprise peut, depuis cette semaine, compter sur une excellente marchandise des calibres M et G. « Le transport se déroule sans problème en soi. C'est juste que les camions en Bulgarie et en Roumanie ont des temps d'attente très longs en raison des contrôles de produits et du dédouanement. » Le détaillant attend également les premières livraisons de tomates cocktail sous peu. 

Compte tenu des coûts élevés pour les producteurs turcs, notamment pour le gaz, il devra également augmenter ses prix. « Les prix remontent lentement, en partie à cause de la forte demande en Europe. Mais cela a aussi à voir avec les prix élevés de l'électricité et du gaz en Turquie. » Dans le même temps, Yildizak dit constater une très forte demande pour les tomates, qui sont vendues par unités de 5-6 kg. Le produit turc comprend les marques Liber et Erdogan Ekinci. 

Les sites aux Pays-Bas et à Wuppertal ont été fermés. L'entreprise se trouve désormais à Duisburg. 



Pour plus d'informations : 
Ersan Yildizak
disFruta GmbH
Paul-Rücker-Str.6B
D-47059 Duisburg
info@dis-fruta.de  
www.dis-fruta.de    


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)