Michael Oosthuizen, d'International Plant Selection

Les cultivars d'abricots Carmingo et Rubyngo, plus adaptables, prennent de l'ampleur

La première des variétés d'abricots Carmingo® cultivées commercialement en Afrique du Sud est Faralia : déjà récoltée et envoyée par avion au Royaume-Uni, où il y a une pénurie d'abricots, avec des prix élevés.

A droite : Michael Oosthuizen, à gauche, avec Arthur Bois, l'obtenteur de Carmingo et Pierre Burger, le premier à planter des abricots Carmino en Afrique du Sud dans les montagnes au-dessus de la vallée de Koo, à 1 500 m d'altitude

Le deuxième abricot Carmingo : Farely, démarre dans un peu plus d'une semaine et, au fur et à mesure que les fruits mûrissent et que les volumes augmentent, les exportations vont certainement se développer, déclare Michael Oosthuizen qui gère ces variétés ansi que les Rubyngo® en Afrique du Sud, pour International Plant Selection.

Selon lui, le programme Carmingo est le premier programme d'exportation d'abricots qui ait vraiment fonctionné, car il arrive plus tard que les abricots traditionnels.

« Nous avons besoin de volumes beaucoup plus importants d'abricots Carmingo, mais son implantation est actuellement limitée par les zones jouissant du climat et des unités de réfrigération adéquats ». 

« Nous avons testé de nouveaux cultivars qui sont plus adaptables, ce qui nous donnera plus d'élan et nous permettra de planter les séries Carmingo et Rubyngo à plus grande échelle. »

Les essais de la série Rubyngo rouge sang s'annoncent « incroyables, et encore meilleurs que ceux de la Carmingo. » Les variétés Rubyngo vont selon lui révolutionner le secteur : beaucoup d'entre elles mûrissent plus tôt et ont des besoins en froid moins importants. Elles ont été testées à Paarl, avec des résultats très encourageants.


Une sélection de Robyngo encore sans nom, avec des résultats d'essais passionnants

La saison des abricots a été précoce cette année et le pic pourrait être atteint dès le 10 février.

« Il existe un cultivar Rubyngo qui pourrait être encore plus tardif que Farlis, le dernier Carmingo, actuellement cultivé commercialement. Cela nous aidera beaucoup. Les fruits sont encore verts pour le moment, mais nous les surveillons de près. »

Le nombre de négociants autorisés à vendre les variétés Carmingo® a augmenté, et lorsque des variétés plus adaptables et plus précoces pourront être plantées plus largement, les volumes disponibles suivront.

Chaque année, la grêle sévit quelque part
L'un des plus gros producteurs de la vallée de Koo a dû renoncer à toute sa récolte de Carmingo cette année en raison des dégâts causés par la grêle.

Les vergers sous filets anti-grêle dans la vallée de Koo sont en revanche  exceptionnels, dit Michael.

« Les filets anti-grêle sont la solution. Nous conseillons vivement à nos producteurs de les installer, car chaque année, la grêle sévit quelque part. Le problème, c'est que c'est très cher et que l'industrie fruitière traverse une phase très difficile. Avec des produits de grande valeur comme les abricots Carmingo, les filets se justifient sans aucun doute. C'est pourquoi les exportateurs vont s'impliquer dans le financement de l'installation de filets anti-grêle. »

Dans la région de Koue Bokkeveld et Bo-Swaarmoed, certains agriculteurs envisagent fortement de planter des abricots Carmingo pour compléter (sans nécessairement remplacer) leurs pommes.

« La série d'abricots Carmingo est une véritable lueur d'espoir dans l'industrie des fruits à noyau en ce moment. »

Pour plus d'informations :
Michael Oosthuizen
International Plant Selection
Tél. : +27 83 228 9348
toyoosth@iafrica.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)