Matthias Kinzel, responsable des ventes chez Palm Systems :

« Forte demande de solutions automatisées »

« La demande pour nos machines de tri et d'emballage de fruits est bonne, quel que soit le segment de fruits concerné », indique Matthias Kinzel, responsable des ventes chez Palm Systems. L'entreprise propose des calibreuses, des machines d'emballage et des solutions d'automatisation autour du traitement de différentes sortes de fruits comme les pommes, les poires, les cerises ou autres, et cela, pour toutes les tailles d'entreprises. « Les calibreuses que nous intégrons auprès de nos entreprises partenaires Elisam et Perfect représentent une partie du traitement global que Palm Systems propose bien souvent à ses clients. Nous sommes spécialisés dans la manipulation efficace et respectueuse des fruits, comme le vidage par voie humide, le séchage, le rechargement des caisses et l'emballage des fruits. »

Clientèle mondiale
« La pénurie générale de main-d'œuvre qualifiée, quel que soit le secteur, renforce la demande de solutions automatisées », explique Kinzel. Il ajoute que le réseau international de l'entreprise permet en outre de répondre en conséquence à une demande plus importante. « Les machines sont surtout très demandées en Europe, en Amérique du Nord, mais aussi en Afrique du Sud et en Australie. »

« Les exigences de nos clients ne cessent de croître et sont de plus en plus pointues. Par exemple, selon la manière dont les pommes sont traitées, elles doivent être triées dans différentes catégories en fonction de leur calibre, de leur couleur, de leur qualité extérieure et intérieure ainsi que de leur poids. Tous ces paramètres peuvent être adaptés et triés via le logiciel des trieuses en fonction des souhaits les plus divers des clients. »

Montage de l'installation de tri et de conditionnement
Les performances et l'équipement des machines qui vont de pair dépendent ici des souhaits individuels des clients. « Avant la trieuse, les pommes, les poires ou les cerises sont vidées des grandes caisses dans le bassin d'eau à l'aide d'un portique ou d'un système de vidage par immersion ; ce qui préserve les fruits. Pour une plus grande capacité, les caisses sont basculées dans le bassin d'eau afin d'être vidées en reproduisant un changement de caisse efficace et de réaliser une occupation presque continue de la machine en aval », explique Kinzel.

« Après le vidage, les fruits sont, si le client le souhaite, sortis de l'eau pour être contrôlés sur un tapis de triage afin d'éliminer les produits endommagés ou boueux. Sur demande, les fruits peuvent également être nettoyés à l'aide d'une machine à brosses spécialement conçue à cet effet. Celle-ci permet par exemple d'éliminer la suie, avant que les fruits ne soient acheminés vers la calibreuse et triés en fonction des calibres, de la couleur, du poids et des qualités, selon les exigences du client, pour être ensuite affectés aux sorties correspondantes. Là, les fruits sont stockés dans des canaux d'eau pour être acheminés, par exemple via un canal de collecte, vers le remplissage des grandes caisses dans un bain d'eau. Les grandes caisses remplies sont ensuite placées sur la surface de préparation de commandes attribuées par le logiciel au moyen de robots d'empilage Palm Portal. Parfois, des tapis de conditionnement sont également installés directement à certaines sorties afin d'emballer les produits dans différents types de cartons. »

Jusqu'à 30 tonnes de marchandises triées
« Selon le fabricant, les trieuses sont disponibles avec 2 à 8 voies parallèles et peuvent être équipées de 6 à 85 sorties en fonction du niveau de qualité et de la capacité souhaités. Grâce aux différents équipements, il est possible d'obtenir jusqu'à 6 tonnes/h avec une trieuse à quatre voies. C'est idéal pour les petites entreprises, par exemple. En fonction des systèmes d'alimentation, on peut atteindre jusqu'à 30 tonnes/h avec des trieuses à six ou huit voies. »

Kinzel évoque également un projet récemment réalisé chez un client ayant mis en service une nouvelle station de tri dans laquelle les pommes sont lavées par un portique de vidage par voie humide avant d'être acheminées vers l'installation de tri. « Trente-cinq canaux de tri sont couplés à l'installation, réalisés selon un modèle particulièrement court, dans lesquels la marchandise est collectée, stockée, puis remise en caisses via le rechargement avant d'être préparée via l'installation d'empilage à portique. L'ensemble du processus est contrôlé par le logiciel interne de Palm. »


Front de palettisation à 6 voies

Retards dans les chaînes d'approvisionnement
En ce début d'année 2023, les retards dans les chaînes d'approvisionnement provoquent encore un peu d'attente à certains endroits. Palm Systems a toutefois pu constituer un bon stock de pièces détachées et de composants, notamment dans le domaine de l'électronique. « Les délais de livraison des fabricants se sont définitivement allongés au cours des deux dernières années. Au lieu des deux semaines habituelles, ils sont passés à six ou huit semaines. Pour les commandes complexes, les délais d'attente peuvent même dépasser les six mois. Mais dans ce cas, il faut aussi être flexible et chercher des alternatives. »

Photos : Palm Maschinen GmbH & Co. KG

Pour plus d'informations :
Matthias Kinzel
Palm Maschinen GmbH & Co. KG
Ostfeld 23, 21635 Jork
Tél. : +49 4162 90 79 9-0
mkinzel@palm-systems.de
www.palm-systems.de


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)