Témoignage de plusieurs producteurs italiens

La production de citrons est abondante mais sa commercialisation est lente

« Les citrons traversent une phase commerciale peu excitante. Mais c'est une situation qui arrive régulièrement, aussi bien en novembre qu'en janvier. Actuellement, tout le sud de l'Italie est en production et l'offre mise sur le marché est abondante. En ce qui concerne les prix, les citrons Premium se vendent bien, avec un prix ne descendant pas en dessous de 2 euros par kilo. Par contre, les produits non-Premium sont également sur le marché, avec des prix commençant à 70 centimes par kilo. Les exportations sont au point mort. En effet, elles sont affectées par la présence de produits espagnols sur le marché européen. Seule la ligne de citron biologique de Sicile est exportée d'Italie, étant donné qu'elle est très demandée », affirme Antonio Antignano, un producteur de citrons de Piana del Sele.

« La production de citrons en Campanie, comme dans d'autres régions italiennes, est abondante. La tendance climatique, marquée par des températures élevées par rapport à la moyenne de la période, accélère le processus de coloration du citron, ce qui ne favorise pas la tenue du fruit sur la plante. En fait, je crois que cette année, la campagne italienne du citron se terminera plus tôt, vers le mois d'avril. »

L'experte Iolanda Busillo partage le même avis et ajoute : « Cette année, la campagne a lieu environ 14 jours plus tôt que l'année dernière. Par ailleurs, il s'agit d'une année de forte production, caractérisée par un calibre moyen-large. »

Mais une nouvelle intéressante nous vient de Campanie, rapportée par Antonio Di Niola : « Ces derniers temps, dans les zones de la haute région de Caserte et dans les campagnes proches de la zone côtière de la Campanie, on a assisté à une augmentation du nombre de citronniers, un substitut valable aux pêchers, pruniers et abricotiers qui, avec le temps, ont montré non seulement des problèmes de fatigue du sol, mais aussi des baisses de production dues notamment à la Sharka et à l'Armillaria. »


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)