Aguacatec La Victoria :

« Cela pourrait être le moment d'accroître la présence des avocats mexicains sur le marché européen »

En raison du déclin de la saison espagnole de l'avocat dû à la sécheresse, les importations de cette saison seront plus importantes que les autres années, affirme Francisco de la Torre, d'Aguacatec La Victoria, et l'avocat mexicain pourrait augmenter son importance sur le marché européen. « Les canaux d'importation sont déjà assez bien définis depuis l'Amérique du Sud et l'Afrique du Sud, et de plus en plus depuis d'autres origines comme l'Éthiopie ou le Maroc ; mais surtout depuis le Mexique, qui bien que très concentré sur les expéditions vers les États-Unis, a une grande expérience dans la production et la commercialisation du fruit et dans la logistique des exportations. » 

En fait, l'entreprise de Malaga travaille main dans la main avec l'industrie mexicaine, dont la situation a changé l'année dernière avec l'autorisation des exportations d'avocats de l'État de Jalisco vers le marché américain. « Avant que cela ne soit possible, l'avocat de Jalisco était le fruit mexicain le plus vu en Europe car la majorité de la production de Michoacán allait aux États-Unis, mais maintenant nous aurons la possibilité d'apporter plus de volumes de Michoacán sur le marché européen », commente Carlos Moreno.

Cela pourrait également contribuer à maintenir une plus grande stabilité des prix du fruit mexicain, qui ont fait preuve d'une grande instabilité ces dernières semaines « avec des différences de prix de 30 à 40 % sur le terrain », partage Carlos à son retour en Espagne d'un voyage dans le pays. « La demande est bonne en ce moment ; le Super Bowl - qui se déroule cette année le 12 février - est le moment où le Mexique envoie les plus gros volumes d'avocats aux États-Unis, mais à partir de là, la demande a tendance à baisser. » 

« Je pense que cela pourrait être le moment d'accroître la présence des avocats mexicains sur le marché européen, mais le problème est le prix. En fait, si le Mexique veut avoir une chance et penser à long terme, il doit offrir un prix plus abordable pour ses fruits afin de pouvoir étendre sa fenêtre de commercialisation en Europe. » Il convient de rappeler que le Pérou est actuellement le principal fournisseur du continent, où toutes les projections du secteur indiquent que la consommation d'avocats présente encore un potentiel de croissance intéressant. « S'il pouvait rivaliser en termes de prix avec le Pérou, l'avocat mexicain aurait son propre nom sur le marché européen. » 


Photo de Viveros Guzmán (Alhaurín de la Torre), commercialisateurs de plants développés avec les noyaux israéliens d'Aguacatec La Victoria.

« Nous travaillons avec une lignée de noyaux d'avocats d'Israël qui présentent une bonne résistance à la salinité et à la dureté de l'eau » 
Le prix est un facteur fondamental sur le marché mondial concurrentiel de l'avocat. En Espagne, au milieu de la saison en ce moment, les prix se maintiennent par rapport à l'année dernière, explique Francisco. « A la source, les prix n'ont pas subi de variation substantielle. Les variétés vertes comme le Fuerte ont été payées autour de 1,70 €/kg, avec des tailles supérieures à 170 grammes, et le Hass est autour de 2,50 €/kg. Les valeurs payées ne sont pas mauvaises, mais elles ne connaissent pas d'augmentation significative malgré la diminution de la récolte cette année. » 

La diminution de la récolte ne sera connue qu'au moment du bilan final de la saison, mais on sait déjà qu'elle sera à deux chiffres. Néanmoins, l'impact du manque d'eau, qui a même obligé à couper l'approvisionnement du réservoir de Viñuela pour les plus de 6 000 hectares de Malaga qui en dépendent pour l'irrigation, a entraîné des « moments très critiques », souligne Francisco. « Les agriculteurs ont dû donner la priorité à la sauvegarde des arbres sur la récolte. En ce sens, les producteurs de plantes se rendent compte que, face au manque d'eau et à la salinité, ils doivent travailler avec des noyaux et des porte-greffes plus résistants. C'est pourquoi, à Aguacatec La Victoria, nous travaillons également avec une lignée de noyaux d'avocats d'Israël qui présentent une bonne résistance à la salinité et à l'eau dure, comme le confirment les pépinières espagnoles qui en font des arbres. » 


Noyaux et caractéristiques de l'Aguacatec La Victoria. Cliquez ici pour une image plus grande.

« Nous pensons qu'avec les conditions de pénurie d'eau qu'il peut y avoir et avec l'utilisation accrue de l'eau des usines de dessalement, les noyaux sur lesquels nous travaillons peuvent aider de nombreux cultivateurs et le succès des plantations qui seront faites à l'avenir. »

Pour plus d'informations : 
Aguacatec La Victoria 
Tél. : +34 630 494 517
info@aguacateclavictoria.com 
https://aguacateclavictoria.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)